Hommage aux FDS : le Monument des héros nationaux brille de mille feux

Le Conseil municipal de Ouagadougou, avec l’accompagnement de la Première dame, Sika Kaboré, a illuminé, le mardi 24 décembre 2019 dans la capitale, le Monument des héros nationaux en feux d’artifice, en hommage aux Forces de défense et de sécurité (FDS).

Chaque année, la commune de Ouagadougou organise de nombreuses activités à l’occasion de la fête de Noël. Mais compte tenu de l’insécurité actuelle, la fête de la nativité 2019 a été marquée par l’illumination du Monument des héros nationaux, dans la soirée du mardi 24 décembre, pour rendre hommage aux Forces de défense et de sécurité (FDS). Pour l’occasion, c’est l’épouse du chef de l’Etat burkinabè, Sika Kaboré, qui a déclenché le système d’illumination du monument. Porteur de l’initiative, le maire de la capitale burkinabè, Armand Pierre Béouindé, a indiqué que cette illumination du monument en feux d’artifice est un signe d’hommage et de soutien aux FDS, actuellement au front pour la défense de la patrie. « Nous avons pu illuminer ce monument grâce à nos partenaires. Nous sommes éprouvés par le terrorisme. Et aujourd’hui encore, dans le recueillement et la sobriété, nous disons courage à nos héros à travers l’illumination de cette place qui leur est dédiée », a laissé entendre le bourgmestre.

Venu soutenir l’initiative, le maire honoraire de la ville de Ouagadougou, Simon Compaoré, a fait observer une minute de silence en mémoire aux héros nationaux, aux victimes des attaques, en particulier à l’ensemble des FDS burkinabè. « Nous continuons toujours le combat pour la défense de la nation sur le terrain. Nous allons vaincre avec la force de Dieu. Nous devons nous réjouir d’avoir des hommes de valeur qui vont jusqu’à offrir leur vie pour la sauvegarde de leur nation. Nous félicitons l’exécutif municipal pour l’initiative d’illumination du Monument des héros nationaux », a dit M. Simon Compaoré. Et la Première dame, Sika Kaboré de rappeler que le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a voulu que les Burkinabè fassent les fêtes dans la sobriété, pour rendre hommage à leurs héros nationaux et à ceux qui se battent toujours pour la paix au Burkina Faso.

Jean-Marie TOE &
Mamourou BENAO
(collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.