Ministère en charge de la Communication : les mérites de 30 acteurs reconnus

Le ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement a récompensé, le samedi 27 décembre 2019 à Ouagadougou, le travail de ses collaborateurs. Il a décerné, pour l’occasion, 30 médailles.

30 agents et collaborateurs du ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement ont vu leurs mérites reconnus par la nation. La cérémonie de décoration a eu lieu, le vendredi 27 décembre 2019. En effet, ils ont été tous faits chevalier de l’Ordre du mérite des Arts, des Lettres et de la Communication avec agrafe radio, télévision, presse écrite. Le chef du département en charge de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou, a félicité l’ensemble des récipiendaires. Pour lui, cet acte est un salut aux efforts des acteurs du monde des médias pour le travail qu’ils abattent au quotidien. « Dans ces périodes difficiles que traversent le pays, les médias jouent un rôle en terme de veuille citoyenne et de cohésion sociale. Et ces récipiendaires s’efforcent pour nous donner les informations», a indiqué le ministre. M. Dandjinou, qui a aussi rappelé que le combat contre le terrorisme a besoin de l’ensemble des Burkinabè. Ainsi, il a invité les journalistes à s’y mettre. « Nous sommes dans une guerre de communication », a-t-i lancé. A l’entendre, faire son travail d’homme de presse est une bonne chose.

Cependant, il a attiré l’attention des acteurs à ne pas être des canaux des informations des terroristes. Le récipiendaire des Editions Sidwaya, Edith Bakala a invité les journalistes a toujours demeurer dans la mission bien faite. Elle a, également, traduit sa reconnaissance aux autorités ainsi qu’à sa famille. « Je dédie cette médaille à ma famille qui m’a toujours soutenu, malgré mes multiples absences pour le service », a dit Mme Bakala. Quant à Achille Dabiré de Tam-Tam Groupe Presse, il a dédié sa médaille à son équipe. A l’écouter, depuis 20 ans, il travaille aux côtés d’une équipe « jeune et dynamique». Il a eu une pensée pour les forces de défense et de sécurité qui sont sur les terrains des opérations. « Le Burkina traverse des moments difficiles. Mais, je suis convaincu qu’on vaincra le terrorisme », a argué M. Dabiré. L’ordre de mérite des arts, des lettres et de la communication comporte, les grades comme, chevalier, officier et commandeur. Pour être décoré, l’agent doit avoir une ancienneté de dix ans au minimum.

Frank POUGBILA
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.