Réduction de la mortalité infantile et maternelle

Le département de santé publique de l’UFR/SDS de l’université Joseph-KI- Zerbo a organisé, le 1er congrès de santé publique du 19 au 21 décembre 2019 à Ouagadougou.

L’Afrique est confrontée aux problèmes liés à la mortalité maternelle et infantile et à la morbidité due aux maladies transmissibles et non transmissibles comme la maladie mentale. C’est fort de ce constat que l’université Joseph-KI- Zerbo a organisé le 1er congrès de santé publique sous le thème : « Contribution de la santé publique au développement des systèmes de santé », du 19 au 21 décembre 2019 à Ouagadougou. Des médecins venus de tous les horizons, notamment du Burkina, du Mali, du Bénin, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de la France etc. ; ont pris part au conclave. Durant les 72 heures de réflexion et de partage d’expériences, les experts scientifiques ont dit apporter leur contribution pour lutter contre les mortalités infantile et maternelle, les maladies transmissibles, etc. Au cours de ce congrès 244 communications sont attendues dont 216 orales. Mais quels rôles doivent jouer les spécialistes de santé publique à tous les niveaux pour rendre le système de santé plus performant? A cette question, le ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué née Sorgho a fait savoir que le département de santé publique de l’UFR/SDS à l’université Joseph-KI-ZERBO, pôle majeur d’enseignement et de recherche va réfléchir à la contribution de celle-ci au développement des systèmes de santé en général et plus particulièrement ceux de l’Afrique au Sud du Sahara. Le Pr. Arouna Ouédraogo, chef du service de Psychiatrie de l’hôpital CHU Yalgado- Oouédraogo, a salué la tenue de l’initiative d’un tel projet. « C’est un rêve devenu une réalité. Aujourd’hui des enseignants chercheurs, des praticiens et des décideurs sont réunis pour réfléchir à la contribution de la santé publique « , s’est-il réjoui. La cérémonie de ce 1er congrès de santé publique s’est achevée par la visite guidée des différents stands d’exposition des produits médicaux. La cérémonie a été parrainée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de l’Innovation Pr Alkassoum MAIGA et co parrainée par celui de la santé Pr Claudine Lougué née Sorgho.

Nicole SORGHO
(Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.