Message de nouvel An du Président du Faso : Un Burkina Faso uni, mobilisé et soutenu sortira victorieux face au terrorisme

L’auteur de ces lignes s’impose un devoir citoyen d’interprétation du message présidentiel à l’occasion de la nouvelle année 2020. L’exercice consiste à porter un regard sur les points clés du discours du Président du Faso afin d’en révéler le sens profond. La finalité de cette analyse de discours est de contribuer à la paix et à la cohésion sociale.

Le Chef de l’Etat entame son propos par la présentation d’un contexte difficile où la nation burkinabè a été meurtrie tout au long de l’année 2019 par des attaques terroristes et des conflits communautaires. On déplore des morts, des orphelins, des déplacés internes. Avec courage et patriotisme, les forces de défense et de sécurité apportent une réponse militaire qui fait espérer. D’un ton optimiste, le Président du Faso est convaincu que « la victoire du peuple burkinabè sur le terrorisme est certaine parce que nous avons foi en notre unité face à l’adversité, foi en notre détermination inébranlable, foi en l’avenir radieux du Burkina, un Burkina Faso éternel, en Afrique et dans le monde. »

Cette situation qui menace l’existence du pays invite toutes les composantes de la vie nationale, acteurs politiques de tous bords, leaders coutumiers et religieux, acteurs non étatiques et privés, citoyennes et citoyens, à l’union sacrée pour défendre la patrie. Aux côtés des FDS qui jouent avec satisfaction leur partition, chaque Burkinabè est appelé à apporter sa contribution à l’action holistique contre l’insécurité. Cet engagement concerne prioritairement les champs social et économique. Au niveau social, il faut cultiver en permanence la cohésion sociale en évitant la stigmatisation et le repli identitaire. Sur le plan économique, il faut investir les secteurs public et privé pour une relance économique du pays.

Conscient que le Burkina Faso doit compter avec la solidarité sous-régionale et internationale dans la lutte contre le terrorisme, le Président du Faso inscrit son action internationale dans l’école transnationale. Cette école de relations internationales défend la thèse selon laquelle les phénomènes tels que la criminalité et le terrorisme sont globaux et exigent des réponses globales de la part des Etats et des organisations internationales.

A tous les niveaux, la concertation et le dialogue constituent des outils d’action. A tous points de vue, le Chef de l’Etat a voulu adresser aux Burkinabè un message de consensus. Il importe que ce message soit approprié par toute la communauté nationale pour le salut de la patrie. Pour ce faire, le Président du Faso et son gouvernement doivent davantage consolider ce leadership rassembleur, mobilisateur et volontariste au service de l’unité retrouvée. Et le Chef de l’Etat conclut avec emphase : « cultivons l’esprit de sacrifice, la solidarité, et l’amour de la patrie pour opposer à l’ennemi la résistance qu’il faut, et faire face héroïquement à notre destin. »

Poussi SAWADOGO

Citoyen (zunoogo@yahoo.fr)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.