Formation des élus locaux : Les bonnes œuvres du FICOD saluées à l’Ouest

Selon le coordonnateur du FICOD, Abdoulaye Zongo, la situation sécuritaire précaire n’a pas empêché de former l’ensemble des élus locaux du pays.

Après la formation offerte aux exécutifs locaux du Burkina Faso en novembre 2018, le Fonds d’investissement pour les collectivités décentralisées (FICOD) a organisé une sortie terrain avec des journalistes afin de toucher du doigt les changements opérés au niveau des collectivités.

Investir dans la superstructure, le renforcement des capacités des acteurs locaux pour un développement inclusif durable, est aussi l’un des axes stratégiques du Fonds d’investissement pour les collectivités décentralisées (FICOD). Ainsi dans la partie Ouest du pays, le fonds est considéré par les administrations locales comme le premier partenaire soucieux du renforcement des capacités opérationnelles des élus locaux.

Lors de la tournée de presse dans des communes des régions du Centre-Ouest, de la Boucle du Mouhoun, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest, les acteurs ne sont pas allés du dos de la cuillère pour exprimer leur satisfecit au FICOD à cause des formations dont ont bénéficié les exécutifs locaux notamment les maires, leurs adjoints et les présidents de commissions en novembre 2018. Les bénéficiaires de la formation ont, dans la quasi-totalité, apprécié l’initiative et invité le partenaire à renouveler cette formation tout en l’élargissant à l’ensemble des conseillers des communes.

En effet, les modules comme l’élaboration et l’exécution des budgets communaux, le rôle des acteurs de la décentralisation, la maîtrise d’ouvrage, l’élaboration des projets, la mobilisation des ressources financières, l’élaboration des plans communaux de développement (…) ont été dispensés aux participants. Pour les élus locaux des communes de Koudougou, Dédougou, Ouarkoye, Bondoukuy, Bobo-Dioulasso (arrondissement n°7), Karangasso-Vigué, Bondigui, Diébougou, la formation a véritablement participé au relèvement du niveau de compétence des acteurs des collectivités.

FICOD, moteur de l’excellence

Pour le conseil municipal de l’arrondissement n°7 de Bobo-Dioulasso,
la formation a eu un impact positif sur la mobilisation des ressources.

Pour le maire de la commune de Bondoukuy, Lassanou Janvier Kazaoua, l’action du FICOD a permis d’éclairer les lanternes des élus sur leurs rôles, la hiérarchisation dans les fonctions etc. «Cette formation a facilité la mission de redevabilité du conseil municipal et nous souhaitons un recyclage avec, à la clef, un module sur l’usage de l’outil informatique », a plaidé l’édile de Bondoukuy.

Son homologue du secteur n°7 de Bobo-Dioulasso, Herman Sirima, la formation a regroupé tout ce qu’un élu doit avoir comme connaissances de base. Elle va, selon lui, favoriser un relèvement du niveau des débats en session. « Cette formation nous a aidés dans le travail de planification et de conception. A travers elle, nous avons mieux cerné nos attributions pour mieux servir les collectivités », a indiqué M. Sirima. Selon le coordonnateur du FICOD

Abdoulaye Zongo, le but de la formation était d’offrir aux conseils municipaux, renouvelés à 85%, des aptitudes à maîtriser au mieux leur rôle, et permettre aux élus de connaître leur mission. Il s’agit également, selon lui, d’une recherche de l’excellence dans le processus de développement local durable. En réaction au souhait des élus d’élargir la formation, M. Zongo a reconnu la pertinence des préoccupations, mais a évoqué des limites budgétaires n’ayant pas permis, pour le moment, de prendre en compte cette doléance. Toutefois, 2 634 élus ont reçu la formation et le coordonnateur a souhaité que les bénéficiaires soient des relais pour permettre à l’ensemble des acteurs régionaux et municipaux de comprendre les tâches à eux dévolues.

Wanlé Gérard COULIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.