Premier ministère : Le personnel engagé à relever les défis de 2020

Le personnel de la Primature a présenté, le lundi 6 janvier 2020 à Ouagadougou, ses vœux de nouvel an au Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré et à son épouse, lors d’une sobre cérémonie.

Un an quasiment après sa nomination (21 janvier 2019) et à l’entame de la nouvelle année, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu les vœux du personnel (civil et militaire) de l’institution qu’il dirige. Après la montée des couleurs, le lundi 6 janvier 2020, lors d’une cérémonie « très sobre du fait de la situation sécuritaire », la Secrétaire générale (SG) de la Primature, Yvonne Rouamba, au nom du personnel, a souhaité que 2020 soit pour lui, son épouse et ses proches, une année de paix, de santé, de joie, de prospérité et de réussite. Elle a signifié au chef du gouvernement que ses collaborateurs sont témoins des efforts qu’il déploie au quotidien pour mettre en œuvre le programme du président du Faso, à travers le renforcement des acquis du pays, l’amélioration de la gouvernance, l’impulsion du développement « malgré un contexte hostile », le renforcement de la cohésion sociale et la consolidation du vivre-ensemble.

« En dépit des difficultés du moment, nous avons toujours vu en vous, un homme qui refuse de céder au désespoir et qui croit en la capacité à surmonter les embûches pour sortir de la pauvreté », lui a-t-elle dit. Mme Rouamba a donc traduit au Premier ministre, leur admiration pour l’exemple d’un travail dans la rigueur, l’abnégation, la probité et la responsabilité. Malgré l’attention « toute particulière » que le chef du gouvernement accorde à l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel, ses collaborateurs lui ont soumis des préoccupations. Elles sont relatives à la faible dotation budgétaire des structures de la Primature, l’amélioration incomplète du nouveau bâtiment abritant les départements et directions, la faiblesse de la ligne budgétaire pour les formations et l’insuffisance du matériel de travail. Le personnel l’a toutefois rassuré de son engagement, de sa disponibilité et de sa détermination à œuvrer à ses côtés pour relever « les énormes et importants défis », notamment en matière de sécurité et de vivre-ensemble.
En réponse à ses doléances, Christophe Joseph Marie Dabiré a promis de faire en sorte d’y apporter les solutions « appropriées » au cours de cette année.

Depuis sa nomination, a reconnu le Premier ministre, le personnel et lui, ont travaillé dans l’urgence pour assurer la coordination de l’action gouvernementale, parce que, selon lui, les défis que le peuple devait relever étaient nombreux et complexes : sécurité et lutte contre le terrorisme, cohésion et vivre-ensemble, fronde sociale, développement économique et social. « Je me réjouis de ce que nous avons fait ensemble dans ce laps de temps, et vous félicite pour votre engagement et votre disponibilité à accompagner mon action à la tête du gouvernement », a-t-il soutenu. Christophe Dabiré a aussi invité le personnel, à prendre, avec lui, l’engagement de travailler en 2020, avec abnégation et acharnement pour le retour de la paix et de la sécurité et pour le développement du pays. Il a invité chacun de ses collaborateurs, à se souvenir des civils et des éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) tombés au front du terrorisme et à avoir une pensée pour les personnes déplacées ou affectées par ce terrorisme.

Jean-Marie TOE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.