Faso foot 16e journée : l’AS SONABEL et le RCK entendent prendre leur revanche

La phase retour du championnat national de football de première division reprend du service ce week-end. Le jeudi 9 janvier 2020 les représentants des équipes pour les rencontres KOZAF # AS SONABEL et EFO # RCK étaient face à la presse pour la traditionnelle conférence d’avant-match.

Jouer à fond tous les matches jusqu’à la dernière énergie. C’est le mot d’ordre pour la phase retour du Faso foot à l’AS SONABEL, selon son entraîneur Mousso Ouédraogo dit « Mourinho ». A la faveur de la 16e journée demain samedi, c’est contre KOZAF que l’AS SONABEL en découdra à Ziniaré. Les
« électriciens » ont perdu la manche aller (0-2) sur des détails, à en croire son capitaine Cédric Kaboré en conférence de presse, hier 9 janvier 2020. Mais pour son entraîneur Mousso Ouédraogo, qui n’est pas du tout satisfait de la première partie de compétition de son équipe, les autres aspects du jeu ont donné satisfaction mais à l’instar de cette rencontre, c’est surtout la finition qui n’a pas été à la hauteur de ses attentes. « Contre une équipe de KOZAF qui est bien lotie avec de jeunes joueurs volontaires qui veulent se positionner c’est à nous de redoubler d’efforts », a confié le technicien.

Pas question de tergiverser

Un effort auquel participeront les nouvelles recrues du club parmi lesquelles Yacouba Mando en provenance de l’AS Douanes. « Mando est techniquement au-dessus de la moyenne de notre championnat. C’est un joueur polyvalent avec beaucoup d’expérience qui peut être utilisé aussi bien sur les côtés que dans l’axe », a-t-il indiqué.
L’équipe de KOZAF n’a pas connu de changements dans son effectif aux dires de son coach Jean Jaurès Baïa. Juste quelques jeunes injectés pour les apprêter en vue de la prochaine saison. Face donc à l’équipe de la SONABEL qui a reçu du renfort les académiciens comptent opter pour le respect de l’adversaire.

« Nous avons dit aux enfants de rester calmes et d’avoir en tête leurs challenges personnels avec en ligne de mire le CHAN qui s’approche en assurant une bonne visibilité », a laissé entendre Jean Jaurès Baïa. Dans une autre opposition de la journée au stade du 4-Août, l’EFO, tentera de remettre le couvert face au RCK qu’elle a battu (1-0) à la 15e et ultime journée de la phase-aller. Même s’il reconnaît que les nouvelles arrivées du côté des faucons sont à prendre au sérieux, le coach adjoint de l’EFO Drissa Ouédraogo, n’envisage pas de dispositions particulières à leur encontre. Le match sera, à l’écouter, dans la même configuration qu’à l’aller. « Ils sont obligés de venir nous chercher, ce qui est sûr nous ne sortirons pas de notre schéma tactique », a-t-il insisté. C’est effectivement ce que le capitaine du RCK et ses coéquipiers comptent faire. Pour Ahmed Sékou Fofana qui était seul face aux journalistes, il n’est plus question de tergiverser. « La 2e partie sera très engagée, que ce soit au niveau du rythme ou de l’engagement individuel vous verrez qu’il y a changement. Nous n’attendrons pas les équipes quel que soit le schéma », a prévenu le capitaine
des faucons.

Voro KORAHIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.