Devant une foule en liesse, la formation de “Tout Petit” a défait l’équipe de Ayoro par la marque de 2 buts à un, pour s’offrir le graal. Cette seconde édition de la coupe de l’Espoir était placée sous le patronage du président du CSC, sous la présidence du maire de Tanghin-Dassouri et le coparrainage de PDG de Abdoul Service International et de Adama Rouamba.

Tout est allé très vite au cours de cette finale. Les supporters de Ayoro n’ont pas le temps de déployer leurs tifos que “Tout Petit” allait ouvrir le score par l’entremise de Richard Simporé (2e). Cueilli à froid par cette réalisation matinale, Ayoro n’a pas le temps de se remettre l’esprit en place que survient le second but de “Tout Petit” sur un autogoal d’un de ses défenseurs. La réaction de Ayoro interviendra juste avant la dernière seconde de la pause avec la réduction au score de son goaléador, Adama Barry. En seconde période, l’on s’attendait à un sursaut de Ayoro pour refaire son retard. Mais “Tout Petit” avait décidé de tout verrouiller. Mis au courant sur la surenchère des prix officiels par le parrain Abdoul Ouédraogo, PDG de Abdoul Service International qui a décidé d’octroyer 1.000.000FCFA au vainqueur, l’équipe qui était déjà devant au score ne se laissera plus surprendre. “Tout Petit” remporte donc le trophée, 5 ballons, un jeu de maillots et la rondelette somme de 1.000.000FCFA. Ayoro, finaliste malheureux se console avec 750.000FCFA, 3 ballons et un jeu de maillots. Le vainqueur de la petite finale, ESO se voit gratifier la somme de 500.000FCFA, un ballon et un jeu de maillots. L’augmentation des bonus par le PDG de Abdoul Service International ne s’arrêtera pas aux prix officiels. Il mettra également 100.000FCFA sur chaque prix spécial. De 8 formations à la première édition, elles sont passées à 12 pour la présente. Ce qui a réjoui le promoteur de la coupe, Laurent Blaise Kaboré, qui ajoute que cette compétition “se veut une réponse à l’appel du premier responsable de la FBF qui veut que le football se pratique partout afin qu’aucun talent ne se perde”. La coupe de l’Espoir qui se veut un cadre de développement radieux du foot dans la commune de Tanghin- Dassouri, consolidation de la cohésion sociale, une fraternité sincère et la paix. C’est subjugué par la mobilisation que Abdoul Ouédraogo, coparrain, a décidé de majorer la valeur des prix.

Béranger ILBOUDO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.