MPP/Boulgou : les militants mobilisés pour des victoires « éclatantes »

Une mission du Bureau politique national (BPN) du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), conduite par le 1er secrétaire adjoint chargé de la gestion des cadres, Sabané Koanda, a sonné la mobilisation des militants (es) et sympathisants de la province du Boulgou, le samedi 11 janvier 2020 à Tenkodogo.

La section provinciale du Boulgou du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) s’est engagée à œuvrer, dans la cohésion pour assurer au parti, des victoires «éclatantes» aux élections à venir. Les militants du parti au pouvoir l’ont affirmé, le samedi 11 janvier 2020 à Tenkodogo, lors de leur conférence provinciale. A l’occasion, des membres du Bureau politique national (BPN), des élus nationaux et locaux, les responsables et militants des 13 sous-sections communales et des structures spécifiques du MPP, ont fait le déplacement de Tenkodogo. La situation nationale, la mise en œuvre du programme quinquennal du président du Faso, la vie du parti, la fronde sociale et les échéances électorales (présidentielle et législatives) de 2020, ont meublé les échanges entre les militants et sympathisants du MPP/Boulgou et la délégation venue de Ouagadougou, conduite par le 1er secrétaire adjoint chargé de la gestion des cadres, Sabné Koanda. «Nous avons besoin de cohésion et d’union autour du MPP pour des victoires futures. En 2015, le président avait été élu sur la base des promesses et en 2020, il doit être élu sur la base des résultats. Dans l’ensemble, le plan quinquennal se déroule bien et 90% des promesses faites par le président du Faso seront réalisées d’ici juin ou juillet 2020 », a martelé le chef de mission.

Les émissaires du parti ont mis l’accent sur les réalisations faites dans la province du Boulgou, avant d’exhorter les militants à toujours cultiver la discipline et l’esprit militant en leur sein, tout en bannissant les querelles et autres mesquineries à même de mettre à mal les bases du parti. Dans la même lancée, le secrétaire général provincial du MPP/Boulgou, Claude Kéré, a invité ses camarades à taire leurs divergences pour aller en rangs serrés et surtout à défendre le programme du président sur le terrain.

« Le maximum est fait »

Tour à tour, les membres de la délégation et ceux de la section provinciale du MPP ont rappelé les actions de développement entreprises par Roch Marc Christian Kaboré depuis son accession au pouvoir et « qui méritent d’être reconnues et louées malgré le contexte de terrorisme et de fronde sociale qui sapent la bonne mise en œuvre du PNDES ». «Certes, tout n’est pas rose, mais le maximum est fait par notre président pour le bonheur de la population burkinabè», a signifié Claude Kéré.
Il a exhorté les structures spécifiques, les unions des femmes, des anciens et des jeunes, à se mobiliser et à faire en sorte que les militants aient les documents nécessaires notamment la Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et la carte d’électeur pour participer aux échéances électorales à venir.

Les préoccupations majeures soulevées par les militants MPP se résument à l’opérationnalisation des sièges du parti dans les villages, la subvention pour la délivrance des documents d’état civil notamment la CNIB au profit des femmes et des adolescents. A ceux-là, s’ajoutent l’amélioration de l’offre de l’emploi pour les jeunes et les femmes, l’insuffisance de rencontres entre les élus du parti et les militants à la base, les chantiers de certaines infrastructures routières en souffrance et l’absence de commissariats de police dans certaines communes de la province.

Bougnan NAON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.