Province du Boulgou : La jeunesse invitée dans l’arène politique

Des représentants des partis politiques ont échangé…

Le comité de base en charge du projet « Alliance jeunes parlementaires (AJP) » de Tenkodogo a organisé, le samedi 18 janvier 2020 à Tenkodogo, un panel sous le thème : « La participation politique et citoyenne des jeunes ».

L’« Alliance jeunes parlementaires (AJP) » est un projet qui a pour but d’améliorer la prise en compte des intérêts socioéconomiques des jeunes dans les travaux parlementaires. Dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet, le comité de base de Tenkodogo, a organisé, le samedi 18 janvier 2020 à Tenkodogo, un panel sous le thème : « La participation politique et citoyenne des jeunes » au profit de la jeunesse.

A l’occasion, les jeunes ont échangé avec des partis politiques pour mieux connaître la politique et la nécessité de s’engager. Ce panel sous forme de conférence publique a réuni des représentants de quatre partis politiques dont deux de la majorité, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS et deux de l’opposition, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) et l’Union pour le changement (UPC).

Le président du comité de base, Mickmam Francis Ouédraogo a indiqué que le but du projet AJP est d’amener les jeunes à s’intéresser à la politique et à s’engager. Il a, par ailleurs, ajouté que ce panel devait permettre aux représentants de ces quatre partis politiques burkinabè, de présenter leurs partis à la jeunesse, mais aussi et surtout de dire la place accordée aux jeunes qui représentent environ 72% de la population.

« Arracher des mandats »

…avec une centaine de jeunes sur leur engagement politique.

« Pour ne pas être une jeunesse qu’on manipule, mais qui mérite sa place dans les sphères de prises de décisions, il faut s’engager politiquement. Nos hommes politiques ne viendront jamais vers nous pour demander quel poste nous voulons. On ne peut pas non plus nommer ou voter un jeune parce qu’il est tout simplement un jeune. Il faut que nous fassions preuve d’engagement et de leadership, pour arracher des mandats sur le terrain », a-t-il indiqué.

Le responsable provincial de l’UNIR/PS du Boulgou, Moussa Sorgho, s’est dit satisfait de participer à ce panel qui, selon lui, contribue à améliorer le niveau de connaissance de la politique. Il a salué l’initiative car, de nombreux jeunes vont désormais participer à la vie politique dans la province. Le président provincial de l’union des jeunes de l’UPC du Boulgou,  Wend Panga Charles Balima a trouvé en ce panel une opportunité pour sensibiliser les jeunes à venir vers la politique.

« Le fait que cette jeunesse ait pu s’organiser et inviter des partis politiques de la mouvance comme de l’opposition pour échanger avec elle autour d’une telle thématique, s’inscrit en droite ligne de la vision de l’opposition qui accorde une place importante à la jeunesse qui constitue la relève de demain », a déclaré  Wend Panga Charles Balima.

Bougnan NAON
naon_2012@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.