Pèlerinage à Yagma : des prières pour la paix au Burkina et au Niger

Les fidèles catholiques du Burkina ont effectué, le dimanche 2 février 2020, le pèlerinage national au sanctuaire marial Notre Dame-de-Yagma à Ouagadougou. Ensemble, ils ont prié pour que la paix revienne au Burkina et au Niger.

Comme chaque premier dimanche du mois de février, cette année encore, les fidèles chrétiens catholiques ont sacrifié à la tradition en effectuant le pèlerinage national. Hier 2 février 2020, ils étaient des milliers, venus des provinces du Burkina Faso et du Niger pour adorer la Vierge Marie sur le site du sanctuaire Notre Dame-de-Yagma. Par des prières, des chansons, des adorations et des bénédictions, ils ont tous émis le vœu que la paix s’installe dans les deux pays. Pour ce faire, ils ont prié pour que l’on vienne à bout du terrorisme qui mine, selon eux, le développement, pour les victimes des attaques terroristes et enfin pour la pacification du processus électoral en cours. La sortie sur Yagma a été l’occasion pour la conférence épiscopale Burkina-Niger de procéder à la consécration du pays des Hommes intègres au cœur immaculé de Marie. Par un acte solennel, le président de la conférence épiscopale, Mgr Laurent Dabiré a dit confier le pays à la sainte Marie, qui est la mère de la paix et de la miséricorde.

Le cardinal Philippe Ouédraogo a rappelé que le Burkina Faso connaît des attaques à répétition qui endeuillent des familles et font chaque jour des déplacés. Il a, de ce fait, invité tous les Burkinabè de tous les bords religieux à implorer Dieu pour les victimes de cette barbarie. « Que ceux qui prennent les armes les déposent. Nous prions pour la reconversions des terroristes afin que la paix et la fraternité règnent dans notre pays », a-t-il lancé.

Adama SEDGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.