Aménagement de voirie à Bobo-Dioulasso : «L’avenue de l’Insurrection populaire», bientôt en bitume

Le délai d’exécution des travaux est de 8 mois.

Le ministère des Infrastructures a lancé, le jeudi 6 février 2020, les travaux de bitumage de la rue 17.01 baptisée « avenue de l’Insurrection populaire » du quartier Sarfalao, dans l’arrondissement N°5 de la ville de Bobo-Dioulasso. L’exécution des travaux est prévue pour durer 8 mois.

La liste des rues bitumées de la ville de Bobo-Dioulasso s’allongera dans les mois à venir. La rue 17.01 dénommée «avenue de l’Insurrection populaire», située dans l’arrondissement N°5 de la ville, sera en effet bientôt aménagée. Le lancement des travaux a eu lieu dans la matinée du jeudi 6 février 2020, sous la présidence du Premier ministre Christophe Dabiré, représenté par le ministre en charge de l’urbanisme, Maurice Dieudonné Bonanet. L’infrastructure s’étendra sur 1,6 kilomètre.

Elle sera une route en béton bitumineux, composée d’une double chaussée de 7 mètres de part et d’autre, séparée par un terre-plein central revêtu en pavé de 3 m. Elle comprendra aussi des pistes cyclables et, le tout sera bordé de caniveaux de sections variables. Il est également prévu un éclairage public. Hormis l’avenue de l’Insurrection populaire d’autres rues, à en croire le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, bénéficieront également de bitume.

Il a cité une bretelle devant relier l’avenue en question à la Route nationale numéro 1 (RN1) (route Ouagadougou-Bobo-Dioulasso) et une autre devant conduire au mausolée de Guimbi-Ouattara. Les travaux seront exécutés par le groupement d’entreprises «GJF SARL /SEG-NA BTP» et coûteront environ 2,1 milliards FCFA.

Le bitumage de ces voies, à écouter Eric Bougouma, s’inscrit dans un vaste programme de bitumage et d’entretien routier du gouvernement burkinabè. Il s’est particulièrement attardé sur le programme d’entretien routier, tranche prioritaire 2017-2019 qui, d’un coût global de 32 milliards FCFA, permettra, à terme, la réhabilitation et le bitumage de 152 km de route.

Bilan des réalisations

Tout en exhortant les entreprises retenues à travailler dans le respect des règles de l’art pour que les travaux soient de qualité et livrés dans les délais, le ministre Bougouma a fait un bref bilan des réalisations de son département durant les quatre dernières années. 1731 km de travaux de bitumage ont été lancés, 771 km sont terminés, 959km sont toujours en cours et près de 600 km démarreront entre 2020 et 2021, a-t-il, entres autres, cité. Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou, s’est réjoui du lancement des travaux.

En plus de la desserte du secteur n°17, a expliqué Bourahima Sanou, la future infrastructure va contribuer à l’évacuation des eaux pluviales qui, constituaient une angoisse permanente pour le conseil municipal et les populations en saison pluvieuse. En plus de la route menant à l’Institut supérieur des sciences de la Santé (INSSA), s’est félicité le bourgmestre, la quasi-totalité des rues au centre ville de Bobo-Dioulasso a été réhabilitée.

La représentante-pays de la Banque ouest africaine de développement (BOAD), Reine Broohm-Ayeva, a précisé que son institution contribue, à hauteur de 30 milliards FCFA, au financement des travaux de la tranche prioritaire. Ce financement, a-t-elle indiqué, porte à 691 milliards FCFA les engagements de la banque au Burkina Faso, tous secteurs confondus. Une des particularités, a laissé entendre la représentante-pays, est que le domaine des infrastructures routières se taille la part du lion dans ces financements avec 30%.

«Cela reflète l’importance qu’accorde notre institution à ce secteur», a-t-elle déclaré. Maurice Dieudonné Bonanet a invité les populations riveraines à accompagner l’entreprise. Il a tenu à souligner que ce projet rentre dans le cadre des engagements forts du président du Faso. « Il a pris l’engagement de faire de nos villes des pôles de développement économique et social», a fait savoir le représentant du Premier ministre.

Alpha Sékou BARRY
alphasekoubarry@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.