Soutien aux personnes déplacées

Le député Saïdou Bâ a remis, le 6 février 2020, 10 tonnes de riz pour les Personnes déplacées internes (PDI) du Ganzourgou. La remise officielle s’est effectuée dans l’enceinte de la direction provinciale de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire du Ganzourgou sous la présidence du haut-commissaire de la province, Robert Zoungrana.

Selon le directeur provincial en charge de l’action humanitaire du Ganzourgou, Boukaré Zabsonré, à la date d’aujourd’hui ce sont 1302 personnes déplacées qui ont été enregistrées dans la province. Elles viennent principalement des régions du Centre-Nord et l’Est, fuyant les attaques terroristes et sont disséminées dans les communes de Boudry (442 PDI), Mogtédo (242 PDI), Zoungou (221 PDI), Zam (171 PDI), Zorgho (115 PDI) et Méguet (111 PDI).
L’honorable Bâ Saïdou a indiqué que la question de secourir les déplacés internes a été soulevée lors d’une rencontre du parti Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et il s’est alors fait le devoir de plaider pour leur cause. C’est ainsi qu’une bonne volonté lui a fait don des 10 tonnes de riz pour ces déplacés. Tout en remerciant ce donateur, il a invité les bénéficiaires à garder courage, car, à l’en croire, le gouvernement travaille à vaincre les ennemis afin que chacun regagne un jour son domicile.
Le haut-commissaire, président du Conseil provincial de secours d’urgence et réhabilitation (COPROSUR), a salué ce geste salvateur. Il a remercié le député Bâ et la bonne volonté qui l’a soutenu. Il a rassuré les déplacés que leur situation est connue et que les autorités partagent leur souffrance et travaillent au retour de la sécurité dans le pays. Il a remercié toutes les familles hôtes et a exhorté chacun à maintenir cette fibre de l’hospitalité et de la solidarité légendaire, bien connue des Burkinabè.
Il a saisi cette occasion pour lancer un appel à toute personne sensible à la situation de ces déplacés à leur venir en aide. “Toute aide est recevable, pourvu qu’elle ne soit pas sous le couvert d’intentions malveillantes”, a-t-il dit.
Les PDI sont unanimes que ce geste est une preuve de solidarité des filles et fils de notre pays. Pour ce faire, elles ont remercié les donateurs tout en souhaitant aux autorités une maîtrise de la situation afin qu’elles regagnent leurs villages et y vivent dignement.

Moïse SAMANDOULGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.