A.K., fils ainé d’une grande famille, a aussi comparu devant les juges, hier lundi 17 février 2020, pour délit de discrédit. Selon les explications, après le décès de leur père, A.K. percevait le loyer des immeubles légués, à hauteur de 4,5 millions F CFA par mois, qu’il dépensait à sa guise.

Article réservé aux abonnés Sidwaya numérique

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.