Le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiemtoré : «De 2016 à 2019 le GIP-PNVB a eu à mobiliser et placer 227 volontaires dans les structures d’accueil dans la région du Sud-Ouest ».

Le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiemtoré a procédé, le jeudi 13 février 2020, à Gaoua, dans la province du Sud-Ouest, au lancement officiel de la plateforme d’inscription en ligne des candidatures de volontariat et des demandes de volontaires nationaux.

 

Il a tenu à préciser que : «De 2016 à 2019 le GIP-PNVB a eu à mobiliser et placer 227 volontaires dans les structures d’accueil dans la région du Sud-Ouest ».

Le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes a procédé à travers le Groupement d’Intérêt Public-Programme National de Volontariat au Burkina Faso (GIP-PNVB) au lancement officiel de   la plateforme des inscriptions en ligne des volontaires nationaux, internationaux et de la diaspora du GIP-PNVB, le jeudi 13 février 2020 à Gaoua.

Pour promouvoir et développer toutes les formes d’engagement volontaire pour un développement économique et social du pays, le Groupement d’intérêt public–programme national de volontariat au Burkina Faso (GIP-PNVB) a été créé en 2008. Dans la poursuite de sa mission, il a effectué le lancement de son site web et sa plateforme des inscriptions en ligne des volontaires nationaux, internationaux et de la diaspora, le jeudi 13 février 2020 à Gaoua.

En rappel,  créé en 2008 par convention constitutive en Assemblée Générale et régi par loi n°031/2007/AN du 19 novembre 2007 portant institution d’un corps de Volontariat au Burkina Faso, le Groupement d’Intérêt Public-Programme National de Volontariat au Burkina Faso (GIP-PNVB) a mobilisé depuis sa création à nos jours 33 329 volontaires à travers le territoire national.

Pour l’occasion, l’ingénieur informaticien, Yassia Zagré, a présenté la plateforme d’inscription en ligne des volontaires. De son avis, avec une connexion acceptable, l’on peut accéder à la plateforme. Une fois accéder, il y a les différents onglets qui permettent de s’inscrire. Si l’on clique sur le bouton « s’inscrire », le formulaire va se présenter. Et l’acteur concerné est invité à renseigner toutes les informations demandées jusqu’à la fin. Après cela, il est déclaré inscrit. Le directeur général du GIP-PNVB, Boureima Nabaloum, a exprimé sa satisfaction.

Ainsi il a déclaré que dorénavant tous les utilisateurs peuvent s’inscrire en ligne. Il s’agit des volontaires qui peuvent se faire enregistrés et les structures demandeuses de volontaires. En plus, les partenaires et donateurs pouvant apporter des dons pour la cause de la jeunesse sont les bienvenus. Le programme volontariat met à la disposition des différentes structures, des ressources humaines, quelles que soient leurs qualifications ou niveaux d’études.

C’est pourquoi pour M. Nabaloum, il est un outil stratégique de développement pour le Burkina Faso. Par ailleurs, le directeur général a laissé entendre que ce programme est une chance. Pour ce faire, il a demandé l’appui du gouvernement pour plus de ressources afin de pendre assez de volontaires. L’événement s’est déroulé sous la présidence du ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiemtoré.

Pour celui-ci, le lancement d’inscription des volontaires en ligne est à saluer, dans la mesure où elle va permettre à quiconque de le faire quel que soit l’endroit où il se trouve au niveau du territoire national ou à l’extérieur. Il a ajouté que le gouvernement va accompagner le Groupement d’Intérêt Public-Programme National de Volontariat au Burkina Faso dans ses missions. Aussi, a-t-il indiqué, le site est un créneau offert aux volontaires pour leurs éventuels recrutements.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.