Le Premier ministre, Christophe Dabiré, a reçu en audience une délégation du Mouvement pour le plaidoyer du retour de la paix et de la cohésion sociale du Burkina Faso (MPCRN), le jeudi 20 février 2020, à Ouagadougou.

Présenté à la presse le 16 janvier 2020, le Mouvement pour le plaidoyer du retour de la paix et de la cohésion sociale du Burkina Faso (MPCRN) veut se faire connaître des premières autorités. La présidente du MPCRN, Safiatou Lopez et quelques membres ont été reçus par le Premier ministre, Christophe Dabiré, le jeudi 20 février 2020, à Ouagadougou. Safiatou Lopez a dit être allée présenter la structure et ses objectifs. « Nous sommes venus voir le Premier ministre au sujet de la réconciliation nationale, la cohésion sociale et la paix. Il nous a rassurés de son soutien dans notre démarche pour la réconciliation nationale. Tout ce que nous faisons, c’est de parvenir à l’organisation du dialogue national », a-t-elle confié au sortir de l’audience. Elle a indiqué que le MPCRN pourra atteindre ses objectifs grâce au soutien des autorités. « Le chef du gouvernement nous a dit qu’il est disponible pour nous accompagner dans nos initiatives. Je suis très satisfaite de l’entretien que nous avons eu avec lui. Nous voulons avoir un calendrier de travail et les autorités doivent nous aider dans ce sens », a déclaré Mme Lopez. Dans sa démarche, le MPCRN préconise la mise en place d’un dialogue national inclusif qui ouvrira la voie au « processus consensuel » permettant de solder le passif des crimes de sang, politiques et économiques.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.