Gouvernance administrative et locale: les actions menées à plus de 70% en 2019

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a tenu sa revue annuelle 2020 du cadre sectoriel de dialogue gouvernance administrative et locale, le mardi 25 février 2020 à Ouagadougou.

Les acteurs du cadre sectoriel de dialogue « gouvernance administrative et locale » se sont réunis dans la matinée du mardi 25 février 2020 à Ouagadougou, pour revisiter les actions menées en 2019 et dégager des perspectives pour 2020. « C’est une tribune de réflexion sur les mesures et actions à entreprendre pour un meilleur suivi des actions menées dans notre secteur de planification », a dit le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Pr Séni Ouédraogo. Selon lui, il ressort que plusieurs actions ont été entièrement réalisées par les ministères au cours de l’année écoulée. « D’autres n’ont pu être achevées pour diverses raisons dont les mouvements d’humeur, la persistance des attaques terroristes, l’insuffisance des ressources liées aux régulations budgétaires », a souligné M. Ouédraogo. Nonobstant ces contraintes, le ministre a affirmé que les taux d’exécution physique et financière des actions sont respectivement de 71,63% et 68,70%. Entre autres actions menées en 2019, le Secrétaire permanent de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance, Etienne Kaboré, a cité la réforme du Service d’information du gouvernement, le financement de la presse privée de l’ordre de 400 millions F CFA, le renforcement de la coopération régionale et internationale. Des réformes majeures ont été aussi entamées, telle l’inscription en ligne pour les candidatures aux différents concours de la Fonction publique, a-t-il poursuivi. Pour ce qui concerne les chantiers de l’année 2020, le ministre a annoncé qu’au niveau du travail et de la protection sociale, il y a l’adoption du Code du travail et celui de la sécurité sociale ainsi que la mise en œuvre effective de l’assurance maladie universelle. « Dans le volet bonne gouvernance et de la gestion administrative, nous avons une réforme structurelle à l’effet d’accélérer le traitement des actes de carrière et plusieurs innovations au niveau du système de recrutement des agents publics notamment la composition et aussi la correction en ligne des concours professionnels », a ajouté le ministre. Quant au représentant du chef de file des Partenaires techniques et financiers (PTF), Nils Wortmann, il a apprécié les actions au sens que la gouvernance administrative et locale est un des instruments-clés pour maîtriser la crise et réussir la cohésion sociale dans le pays. Tout en reconnaissant qu’il reste encore du travail à faire, le chargé d’affaires de l’Allemagne a réitéré la disponibilité des PTF à accompagner le peuple burkinabè dans ce processus.

Kadi RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.