Nuit du bâtisseur: la 1re édition prévue pour samedi prochain

En prélude à la « Nuit du bâtisseur », le comité d’organisation a fait le point des préparatifs de l’évènement à la presse, le mardi 25 février 2020 à Ouagadougou.

L’agence de communication «Global créatives services » organise en collaboration avec le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, une soirée dénommé la « Nuit du bâtisseur » pour récompenser les meilleurs du Bâtiment et des travaux publics (BTP). A quelques jours de l’évènement, le comité a fait le point des préparatifs le mardi 25 février 2020 à Ouagadougou. Selon la présidente du comité d’organisation, Mariétou Dao, les préparatifs se passent bien. Au total, ce sont 55 dossiers de candidature qui ont été reçus et le jury a retenu environ une vingtaine de candidats pour 16 prix officiels dont la remise est prévue pour le samedi 29 février 2021 prochain. Ces prix sont, entre autres, le grand prix national de l’architecture, de l’ingénierie, de l’urbanisme, le prix de la meilleure entreprise BTP, le meilleur promoteur immobilier et des médailles d’or décernées à des personnalités dans divers secteurs. « Chaque lauréat recevra un trophée et une attestation de participation. Pour cette 1re édition, il n’y aura pas de récompense en numéraire, mais la donne pourrait changer avec l’appui des sponsors, les éditions prochaines», a-t-elle souligné. En sus, un magazine dénommé « la Gazette du BTP » a été créé pour mettre en lumière les acteurs du bâtiment et des travaux publics. « Le 1er numéro sera disponible et mis en vente à la nuit », a-t-elle indiqué. Pour elle, la « Nuit du bâtisseur » distingue des réalisations exemplaires et solutions techniques mises en œuvre sur le territoire burkinabè pour lesquelles le jury aura pu apprécier le caractère innovant. Ainsi, la soirée vise à rendre un hommage à tous les acteurs du BTP. « Nous voulons promouvoir la qualité dans ce domaine car certains acteurs exécutent mal les marchés. C’est une manière pour nous de les inviter à mieux faire, tout en respectant les cahiers des clauses et les prescriptions techniques des marchés», a précisé Mariétou Dao. Elle a rappelé que la cérémonie sera diffusée en direct sur les antennes de la télévision nationale. Pour réussir le pari de la présente édition, c’est environ 40 000 000 FCFA qui ont été mobilisés. « A cet effet, je lance toujours un appel aux sponsors à nous accompagner pour réussir l’évènement » a lancé Mme Dao.

Fleur BIRBA
fleurbirba@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.