Kantigui a ouï dire que le lundi 10 février dernier, une alerte terroriste a semé la panique générale à Péni, localité située sur l’axe Bobo-Banfora. Selon sa source, un écrit aurait été retrouvé, ce jour-là, sur les tableaux de cinq classes du lycée départemental de Péni. La découverte de ces écrits aurait suscité la panique et entraîné une évacuation du lycée.

Article réservé aux abonnés de Sidwaya numérique

Kantigui
kantigui2000@gmail.com
(00226) 25 31 22 89

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.