Les transporteurs routiers du Burkina ont mis en place le 23 février 2020 à Bobo-Dioulasso leur faîtière. C’est Issoufou Maïga qui est le président de cette fédération censée représenter toutes les associations et les acteurs du domaine des transports.

Issoufou Maiga est le tout nouveau premier président de la faitière des transporteurs routiers du Burkina. Il est le président de l’Organisation des transporteurs routiers du Burkina (OTRAF). Le secrétariat général de la faiîtière est assuré par Bonaventure Kéré du Syndicat national des transporteurs routiers et voyageurs du Burkina (SNTRVB). Après de nombreuses tractations, l’organisation a finalement vu le jour le 23 février 2020 dans la ville de Sya. Il comprend une vingtaine de membres représentant les différents secteurs d’activités des transports et cinq membres du bureau, de contrôle général. Dans les prochains jours, aux dires des membres du bureau aura lieu l’élection des délégués dans les 13 régions du Burkina. La faîtière a été ainsi rendue effective au cours d’un congrès constitutif auquel ont assisté les autorités du ministère des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, un représentant de la Primature et le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou.

A l’ouverture de l’assemblée générale, le gouverneur Antoine Atiou a loué la tenue de cette instance qui mettra probablement fin aux difficultés que connaît le secteur des transports. Il s’agit notamment de la désorganisation du domaine qui compte une vingtaine d’associations, des remous et le manque d’interlocuteur. Pour le gouverneur, cette faîtière issue du congrès constitutif va unir toutes les organisations des transporteurs et permettra à l’Etat d’avoir un seul interlocuteur. La faitière sera l’occasion, selon lui, de moderniser et de professionnaliser le secteur comme souhaité par le gouvernement et la Banque mondiale à travers le Projet d’appui à la modernisation du secteur des transports et la Facilitation du commerce (PAMOSECT-FC). Ce projet a d’ailleurs soutenu la mise en place de la faîtière.

Adaman DRABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.