Caisse de dépôt et de consignation : la commission de surveillance à l’Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a reçu en audience une délégation de la Caisse de dépôt et de consignation (CDC), le mardi 10 mars 2020, à Ouagadougou.

La caisse de dépôt et de consignation est en phase d’opérationnalisation. En effet, le mardi 10 mars 2020, une délégation de la Caisse de dépôt et de consignation (CDC) a été reçue en audience par le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sankandé, à Ouagadougou. Selon le président de la commission de surveillance, de la Caisse de dépôt et de consignation (CDC), le député Bindi Ouoba, la mise en place de cette institution financière est la première du genre, car elle n’existait pas au Burkina Faso. Il a présenté l’état d’avancement de la mise en œuvre de cette institution financière au premier responsable du parlement.

Il a affirmé avoir reçu du président Sakandé, des orientations, des conseils, des visions pour renforcer le fonctionnement de la CDC. Quant à la mise en œuvre et l’état d’avancement de la CDC, il a fait savoir que la structure vise à mobiliser, à stabiliser les fonds, pour financer les politiques publiques au niveau local, dans les communes. Par exemple, cela va permettre de financer les Petites et moyennes entreprises (PME), a indiqué M. Ouoba. Pour le directeur général de la caisse, Paul Kaba Thiéba, la création de la CDC, une vision du président du Faso entre dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il est prévu un recrutement des spécialistes pour aider la mise en œuvre de la CDC, a souligné M. Thiéba.

Rahissa CESSOUMA
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.