La Foire internationale agro-sylvo pastorale de Komsilga (FIKOM) mobilisera les acteurs du monde rural à Silmissin dans la Commune rurale de Komsilga, du 28 au 31 mai 2020. Il est prévu plusieurs activités mais le clou, c’est la nuit de l’excellence qui sera ponctuée de prestations artistiques et la remise de trophées aux acteurs du monde rural. Au cours de la conférence de presse, animée le mardi 10 mars 2020, à Komsilga, les organisateurs de la foire ont marqué leur solidarité aux victimes du monde rural dans les différentes régions du pays.

La 5e édition de la Foire internationale agro-sylvo pastorale de Komsilga (FIKOM) se tiendra du 28 au 31 mai prochain à Silmissin dans la commune rurale de Komsilga. En prélude à ladite activité, le comité d’organisation a rencontré les journalistes pour échanger sur l’organisation de l’activité. Le thème de cette édition est : « Améliorer la résilience des producteurs face aux phénomènes d’insécurité et de conflits fonciers. » Selon l’organisateur en chef de la foire par ailleurs secrétaire exécutif de l’Association pour le développement du monde durable (ADMR), initiatrice de la biennale du monde rural, Jean Victor Ouédraogo, il est prévu des expositions-ventes de produits agro-sylvo pastoraux, des expositions de produits artisanaux et d’équipements du monde rural.

Toujours dans le programme, une place importante est réservée à l’exposition des activités des projets et programmes de développement rural, suivie de conférences sur la problématique du monde rural. Le clou de ce rendez-vous du donner et du recevoir sera la nuit de la récompense des meilleurs acteurs du monde rural qui sera retransmise en direct sur des chaînes de télévision et de radios. L’édition 2020 de la FIKOM sera coprésidée par les ministres en charge de l’agriculture, de l’environnement et des ressources animales. Le parrain est le maire de Komsilga, Issouf Nikièma. Comme innovation majeure, pour Jean Victor Ouédraogo, c’est la récompense des acteurs du monde rural à travers les trophées au cours de la nuit qui leur sera dédiée. L’objectif est de célébrer le mérite dans les domaines de la production, de la transformation, de la commercialisation des produits agro-sylvo pastoraux. Le comité d’organisation attend plus de 300 exposants qui vont venir des 13 régions du Burkina et d’autres pays de la sous-région comme le Niger, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, etc. L’ADMR, en plus de l’activité-phare qui est la foire, s’est fixée pour ambition d’œuvrer à la structuration et à la promotion du monde rural. Comme challenge, elle travaille à la promotion des filières agro-sylvo pastorales. Elle intervient dans les projets et programmes de développement en lien avec le monde rural.

Elle participe à la valorisation du savoir et l’expertise paysanne. Elle contribue à la réalisation et à l’équipement des infrastructures de développement rural, crée des liens et initie des échanges inter-associations. Le coût de la manifestation, selon Jean Victor Ouédraogo, est estimé à près de 50 millions F CFA. Quant à l’apport de la mairie de Komsilga, l’édile Issouf Nikiéma dit avoir dégagé une ligne budgétaire pour l’activité. Jean Victor Ouédraogo a, au cours de la conférence de presse, marqué sa solidarité avec les agriculteurs, éleveurs etc., qui subissent les affres de la barbarie en ces termes. « Nous avons une pensée pour nos vaillants agriculteurs, éleveurs et transformatrices des régions du Nord, du Sahel, du Centre-Nord et de l’Est. Nous avons aussi une pensée particulière pour les milliers de déplacés qui ont été contraints d’abandonner leurs terres cultivables et leurs pâturages pour fait d’insécurité. Leur résilience face à la barbarie prouve que le Burkina Faso reste et restera debout et ne cédera aucun centimètre carré de ses terres aux ennemis du progrès social et économique de la patrie des hommes intègres en général et aux acteurs du monde rural en particulier. », a-t-il martelé.

Félicien Lompo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.