Le bilan de l’évolution de la pandémie à Coronavirus a été fait par la cellule de veille, le dimanche 22 mars 2020. Il est ressorti qu’à la date du 21 mars, le Burkina Faso compte désormais 75 cas confirmés, 5 patients guéris et quatre morts.

Les chiffres de la contamination au Coronavirus grimpent au Burkina Faso et inquiètent plus d’un. En effet, à la date du 21 mars 2020, le compteur affiche au total 75 cas confirmés, cinq patients guéris et quatre décès. A propos des décès, le premier concerne la femme de 62 ans qui souffrait de diabète, le deuxième décès est une femme de 46 ans diabétique, le troisième est un jeune de 33 ans sans aucune comorbidité et le quatrième est une femme de 88 ans diabétique. La répartition donne 30 femmes et 45 hommes. Ce bilan a été fait lors du point de presse animé par le coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Covid-19, le Pr Martial Ouédraogo, qui a annoncé que la seule journée du 20 mars a enregistré 24 cas dont 19 à Ouagadougou, 2 à Bobo-Dioulasso, 2 à Boromo et un à Houndé. L’on a enregistré également deux décès et une patiente guérie. « Sur les personnes guéries, nous avons un homme de 73 ans, une femme de 56 ans, un homme de 33 ans, une femme de 58 ans et une autre de 55 ans. Nous avons à ce jour, 604 personnes en confinement et suivies. Il faut qu’on applique de manière rigoureuse, la prévention. C’est la responsabilisation de tous», a déclaré Pr Martial Ouédraogo. Selon les données du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS), le cumul des personnes contact listées depuis le 09 mars 2020 fait état de 739 personnes, les contacts confirmés depuis le début sont 19 sur 40 et les contacts sortis après 14 jours de suivi sont 113. Les contacts planifiés pour le suivi du 20 mars sont au nombre de 468 dont 426 vus et 42 non vus. Pour la journée du 21 mars, la cellule de veille a dénombré 11 cas confirmés dont 9 à Ouagadougou, un à Bobo-Dioulasso et un à Dédougou. Il y a eu un mort ce jour portant à quatre, le nombre de décès depuis le début de la pandémie. Vue l’urgence de la situation, Pr Martial Ouédraogo et son équipe ont fortement exhorté les Burkinabè au strict respect des consignes. « La maladie est très contagieuse », a-t-il dit. Il a fait comprendre que le Covid-19 ne connait pas de rang social.

Respecter les mesures d’hygiène

C’est-à-dire que tout le monde peut l’attraper. A ce propos, trois ministres du gouvernement ont été testés positifs. Il s’agit du ministre en charge de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro, du ministre des mines, Oumarou Idani, du ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry et celui de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo. Prenant la mesure de cette situation aux conséquences dramatiques, le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, dans son adresse à la nation, le vendredi 20 mars, a pris un certain nombre de mesures dont le but est de ralentir au maximum la propagation du virus. Il s’agit d’un couvre-feu instauré de 19h à 5h, la fermeture de l’aéroport de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso aux vols commerciaux pour une durée de deux semaines renouvelables, l’interdiction de tout regroupement de plus de 50 personnes, la suspension immédiate des opérations spéciales de délivrance de cartes nationales d’identité et les opérations d’enrôlement biométriques. « Au regard du mode contamination du virus et des capacités de nos structures de santé, nous devons tout mettre en œuvre et adopter les bonnes pratiques, pour interrompre la chaîne de transmission communautaire du Covid-19 », a recommandé le président du Faso.

Le Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires avait, de son côté, recommandé la réquisition des hôpitaux de Tengandogo et de Ziniaré pour l’hospitalisation des malades. Une requête acceptée puisque lors du point de presse du 22 mars, il est ressorti que le CHU de Tengandogo est désormais réquisitionné. Cela veut dire que tous les malades qui étaient pris en charge dans leurs domiciles seront transférés dans cet hôpital.

La lutte efficace contre le Coronavirus passe par le respect de certaines mesures pratiques : ne pas se serrer les mains, ne pas s’embrasser, se laver régulièrement les mains au savon, observer une distance d’un mètre au moins, éviter les regroupements, limiter les déplacements et sorties, portez des cache-nez. Les symptômes du Covid-19 sont une fièvre, un rhume, des maux de tête, la fatigue, une toux sèche…C’est lorsque ces signes dégénèrent qu’ils entraînent des difficultés respiratoires. Il faut donc alerter les services de veille en cas de suspicion à travers le numéro vert 3535.

La maladie à coronavirus a déjà fait au 13 000 morts dans le monde dont quatre au Burkina Faso. Elle touche plus de 300 000 personnes dans 163 pays.

Gaspard BAYALA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.