Conditions de vie des filles de ménages: Les femmes de Ziniaré sensibilisées à travers du théâtre

Venues de plusieurs localités du Burkina, les actrices ont su jouer leur rôle dans la pièce théâtrale.

Le Centre d’études et de recherche pour le développement de l’éducation (CERDE) de Ziniaré, en collaboration avec la Fondation du Cartel, a organisé, mardi 10 mars 2020 à Ziniaré, une séance théâtrale au profit des femmes de la commune.

Dans le but d’apporter sa touche à la commémoration de la Journée internationale de la femme, le Centre d’études et de recherche pour le développement de l’éducation (CERDE) a décidé d’organiser une pièce théâtrale au profit de la coordination départementale des femmes de Ziniaré. L’objectif de cette séance était de sensibiliser les femmes aux conditions de vie et de travail des filles de ménage.

Organisé en collaboration avec la Fondation du Cartel, le titre de cette pièce théâtrale était « Pulungo » ou le destin. Celle-ci résume la vie très tumultueuse d’une jeune fille orpheline, Bintou, en quête effrénée d’un meilleur-être. Employée comme vendeuse de gâteaux, elle sera chassée par sa patronne sans être payée. Elle sera ensuite employée dans une seconde famille où elle est bien traitée par son employeuse, dame Fati. Devenue jeune fille, le mari de cette dernière, Karim, tombe sous le charme de Bintou, la fille de ménage.

De leur relation, survient une grossesse qui va faire la fierté de la mère de Karim car sa belle-fille Fati était stérile. Malgré la déception de dame Fati, la mère et les tantes de Karim le poussèrent à épouser la fille de ménage car c’est le destin. Ainsi, la fille de ménage devient sa deuxième épouse. Malgré la colère de dame Fati et sa tentative de divorce, elle s’en remet et accepte sa fille de ménage comme coépouse et prend bien soin d’elle pendant sa grossesse. Malheureusement, Bintou perd la vie en donnant naissance à une jeune fille.

Cette dernière, devenue grande, va fuguer pour se retrouver comme fille de ménage chez la première femme qui avait employé sa mère. « Nous avons initié cette séance de théâtre afin d’apporter notre contribution à la célébration de la journée du 8-Mars au profit de la coordination départementale des femmes de Ziniaré. A travers cette pièce théâtrale, nous voulons sensibiliser les femmes aux conditions de vie et de travail des filles de ménages dans les familles. La finalité de cette sensibilisation est de promouvoir et de protéger les droits de la jeune fille », a expliqué la présidente du CERDE, Habibou Bonkoungou. Elle a invité les jeunes filles à adopter de bons comportements et à avoir de bonne conduite afin d’éviter certaines situations désagréables comme celles de Bintou.

Elle a également lancé un appel aux femmes afin de réserver un bon traitement aux filles de ménage, car il y va de leurs droits. Cette initiative a été saluée par la présidente de la coordination départementale des femmes de Ziniaré, Jeanne Kaboré/Ouédraogo. « Je salue le CERDE et la Fondation du Cartel pour cette séance de sensibilisation dont  la pièce théâtrale évoque un sujet d’actualité : les conditions de vie et de travail des jeunes filles employées comme filles de ménage dans les familles. Dans le contexte actuel, ce sont les femmes et les jeunes filles qui sont le plus souvent victimes de violation de leurs droits », a indiqué Mme Kaboré.

Abdias Cyprien SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.