Riposte anti-coronavirus: Le conseil national de l’économie informelle joue sa partition

Ces lave-mains et gels hydro-alcooliques seront disposés devant les marchés de Ouagadougou pour permettre aux commerçants et usagers de désinfecter.

Le Conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso (CNEI-BF) a organisé, le vendredi 20 mars 2020, au grand marché de Ouagadougou une séance de sensibilisation aux mesures préventives contre la propagation de la maladie à coronavirus au Burkina Faso.

Le Conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso (CNEI-BF) veut contribuer à la sensibilisation des travailleurs du secteur à adopter les bons comportements pour contrer la maladie à coronavirus au pays des Hommes intègres. En effet, le vendredi 20 mars 2020, il a déposé un lot de savon, de gel et distribué des cache-nez à l’entrée du grand marché de Ouagadougou.

Selon le président de la CNEI-BF, Salifou Nikiema, l’initiative, placée sous le patronage du ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, consiste à doter, dans un premier temps, cinq marchés de Ouagadougou en équipements de prévention, constitués de lave-mains, savons, de masques et de gel antiseptiques. Le grand marché, le 10 yaar, le marché de paglayiri, sont pour l’instant, les premiers bénéficiaires de cette initiative, a précisé le président Nikiema.

« Il s’agira également, dans un second temps, de sensibiliser tous les commerçants aux consignes données par le ministère de la Santé, parmi lesquelles : éviter de se serrer les mains et de faire les accolades, éviter de cracher à l’air libre, se laver régulièrement les mains avec du savon, utiliser du gel-hydro-alcoolique pour la désinfection des mains, etc.», a souligné le premier responsable de la CNEI-BF.

Les commerçants ainsi que l’ensemble des usagers des marchés sont invités à faire usage desdits dispositifs qui seront placés devant toutes les entrées des différents marchés et yaars de la capitale burkinabè. Aux dires des promoteurs, l’opération est entièrement prise en charge par la CNEI-BF. « Elle sera progressivement étendue à tous les autres marchés de Ouagadougou. Le lot de matériel distribué ce vendredi matin est d’une valeur de 3 000 000 F CFA », a signifié le président Nikiema.

Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé, a, pour sa part, félicité les initiateurs. « La maladie à COVID-19 est un problème de santé mondiale auquel chaque nation doit faire face. Nous devons, pour notre part, nous conformer aux mesures recommandées pour faire barrière à cette épidémie. Vous avez mon soutien dans cette campagne de sensibilisation », a lancé le bourgmestre.

Mamourou BENAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.