Situation du Covid-19: Deux nouvelles guérisons, 28 nouveaux cas

Dans son traditionnel point de presse, le coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Coronavirus, le Pr Martial Ouédraogo a annoncé le 27 mars 2020 que le nombre de cas confirmés s’élève à 180 soit une hausse de 28 cas en une journée.

La pandémie du coronavirus gagne du terrain au Burkina Faso. De 152 cas le 25 mars, le pays compte désormais 180 cas de coronavirus (26 mars), soit 28 nouveaux cas en une journée. Selon le coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Coronavirus, sur les 180 cas, il y a 133 hommes et 57 femmes. Il a annoncé également lors de son point de presse, le 27 mars 2020 que la cellule a enregistré deux nouvelles guérisons portant à 12 le nombre de personnes guéries depuis le début de la pandémie. Ces deux personnes sont une femme de 57 ans et un homme de 49 ans ; tous les deux, membres de l’équipe médicale.  « Sur les 180 cas, nous avons 147 à Ouagadougou, 13 à Bobo-Dioulasso, 6 à Boromo, 2 à Houndé, un à Banfora, un à Manga, 3 à Dédougou, 2 à Zorgho, 3 à Sindou, 2 à Kongoussi », a dit Pr Ouédraogo. Il a déclaré que Sindou et Kongoussi sont les nouveaux foyers de la maladie. Le conférencier a par ailleurs fait cas de deux nouveaux décès portant à 9 le nombre total. A ce propos, il a confié qu’il s’agit deux hommes de 80 ans et de 68 ans. Les deux étaient hypertendus, a-t-il précisé. Pr Martial Ouédraogo a toujours concernant les deux décès fait savoir qu’ils sont arrivés dans une situation de détresse respiratoire. Il a saisi l’occasion pour rappeler les symptômes de la maladie. « Les gens doivent alerter afin qu’on puisse organiser la prise en charge à temps », a-t-il dit. Concernant les différentes activités du centre des opérations qu’il dirige, Pr Martial Ouédraogo a fait comprendre certains endroits ont été désinfectés. Il s’agit du ministère en charge de l’éducation nationale, de la direction générale de l’éducation nationale, de la Caisse nationale de sécurité sociale, la Banque commerciale du Burkina, 40 domiciles et l’aéroport international de Ouagadougou.

A propos des mesures d’accompagnement des entreprises, le porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou a déclaré que les réflexions sont en cours.

Gaspard BAYALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.