QUELLE APPROCHE DES PARTIS POLITIQUES DANS LA LUTTE CONTRE LE COVID-19 ?

Le Burkina Faso compte environ 150 partis et formations politiques. Les plus grands sont représentés sur l’ensemble du territoire et les moins grands dans quelques localités.
Avec la survenance de la maladie liée au coronavirus, pandémie mondiale, nous nous rendons à l’évidence que les partis politiques dans leur majorité sont muets vis-à-vis des populations.

La contribution de chaque parti ou formation politique doit être active et perceptible en ces moments, en lieu et place des polémiques doctrinales.

Des sorties çà et là pour des coups de visibilité n’impacteront pas les militants vivant dans les 13 régions, 45 provinces, 370 départements, 351 communes et plus de 8000 villages.
Les partis politiques sont appelés à transcender leur obligation primaire d’animation de la vie politique par des critiques contre ou des apologies en faveur des gouvernants.
Ils seront plus utiles en cette période de forte résilience des populations face aux défis sécuritaire, économique et aujourd’hui sanitaire, à mettre en avant leur rôle d’influenceur pour contribuer véritablement à ce combat sanitaire, que mène notre pays contre la propagation du coronavirus et la prise en charge des citoyens souffrant de cette maladie.
L’éthique et la responsabilité des partis politiques sont réclamées en cette période. L’activation de leurs organes et instances sur l’étendue du territoire national, non pas pour sublimer des électeurs, mais pour véritablement aider les populations à surpasser la pandémie, est un impératif de premier ordre.

A cet égard, il conviendrait mieux de mettre en branle l’organisation des différentes structures pour aller vers les militants, les sensibiliser et leur apporter de l’assistance tout en respectant les consignes du moment.
Cette démarche aura pour avantage de tropicaliser la communication préventive au sein de nos communautés qui comptent plus de 80% de personnes non alphabétisées en français.
Selon Albert Einstein, le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent sans rien faire.

Nous encourageons les efforts quotidiens du gouvernement pour endiguer le coronavirus dans notre pays, les personnels de la santé pour leur dévouement malgré les difficultés, le secteur privé pour ses multiples dons, le parti politique MPP pour son implication avec la création en son sein d’une cellule de crise pour accompagner de façon structurée l’Etat dans cette guerre sanitaire.

Ensemble disons Stop au COVID -19!

Le Président du Club Aurore
Boureima DRABO

« Être au service de chacun pour le bien commun »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.