Stade municipal Issoufou-Joseph- Conombo : la nouvelle pelouse prête à l’usage

Le président de la Fédération burkinabè de de football (FBF), Sita Sangaré, a officiellement réceptionné la nouvelle pelouse du stade Issoufou- Joseph-Conombo, le jeudi 9 avril 2020 à Ouagadougou. Elle s’inscrit dans le cadre de la réhabilitation du stade municipal et a coûté environ 300 millions FCFA.

La réhabilitation du stade municipal Issoufou-Joseph-Conombo de Ouagadougou, entamée en octobre 2019, est achevée avec une nouvelle pelouse désormais prête à l’usage. Sa réception a eu lieu le jeudi 9 avril 2020. C’est un tapis en gazon synthétique de type flash blague doté d’équipements, de systèmes de drainage et d’arrosage automatique, le tout d’une valeur de 256 millions FCFA qui a été mis à la disposition des acteurs du « sport roi » par l’entreprise hollandaise EDEL GRASS.

A en croire le chargé du suivi et du contrôle des travaux, Issa Kouama, l’infrastructure a une garantie de 8 ans, un cycle de vie minimum de 21 ans en fonction de son utilisation et peut accueillir plus de 12 matchs par semaine. Il est interdit d’y accéder muni de chaussures à crampons en acier, de chiens, de chewing-gum, de verre ou de fumer. La pelouse synthétique était prévue pour être livrée il y a de cela deux mois, un délai qui n’a pu être honoré pour des raisons logistiques, a expliqué le technicien. « L’entreprise a signé un contrat avec une société qui était chargée de convoyer le matériel à destination de Ouagadougou en trois semaines. Nous avons été informés depuis le 24 décembre que le matériel est arrivé à Abidjan mais finalement, nous l’avons reçu à Ouagadougou vers fin février », a-t-il précisé.

Les vestiaires rénovés

La réhabilitation du stade a également concerné la réfection des vestiaires. Ce lot confié à une entreprise locale pour un montant de plus de 47 millions FCFA a couvert la période de février à mars 2020. Les travaux à ce niveau ont consisté en la révision partielle de la toiture, la pose des appareils sanitaires pour les toilettes, la révision du système d’évacuation des eaux, la réalisation des ouvertures métalliques et de la peinture. Pour le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), c’est une grande satisfaction suscitée par l’aboutissement des travaux.

« L’ancienne pelouse qui datait du début des années 2000 était à bout de potentiel et c’était malgré nous qu’elle continuait à être utilisée car il y avait des raisons d’avoir peur pour la sécurité des acteurs », a noté Sita Sangaré. Le 2e adjoint au maire de Ouagadougou, Moustapha Semdé, s’est réjoui du partenariat mairie-FBF qui a permis de réaliser le projet. Dans la même lancée, a-t-il signifié, la commune va poursuivre la recherche de partenaires afin de doter le stade d’un bon éclairage pour le bonheur des pratiquants.

Voro KORAHIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.