Lutte contre le COVID-19 : La Brigade verte reçoit des vivres et du matériel de protection

Remise symbolique du don aux bénéficiaires.

L’Organisation chrétienne d’entraide et de développement (OCED) de l’Eglise des Assemblées de Dieu a fait don de vivres et de matériel de lutte contre la propagation du coronavirus à la Brigade verte, le mardi 14 avril 2020 à l’hôtel de ville de Ouagadougou.

Du fait que les femmes de la brigade verte de Ouagadougou sont vulnérables, au regard du travail qu’elles abattent au quotidien à travers l’assainissement de la ville, l’Organisation chrétienne d’entraide et de développement (OCED) de l’Eglise des Assemblées de Dieu leur est venue en aide.

Le mardi 14 avril 2020, l’organisation a remis à ces femmes des vivres et du matériel de lutte contre le COVID-19 à l’hôtel de ville, en présence du maire de la commune, Pierre Armand Béouindé. Le don est composé de cinq tonnes de vivres (riz, maïs), de 500 masques, de cinq lave-mains sur pied de 60 litres, de dix bidons de solutions hydroalcooliques et de 20 cartons de savon d’une valeur de plus de deux millions F CFA.

Selon le secrétaire exécutif de l’OCED, pasteur Marc Ilboudo, cette action s’inscrit dans un élan de solidarité auquel sa structure s’est engagée aux côtés de l’exécutif municipal en apportant ce don au profit de la Brigade verte de Ouagadougou. Une idée partagée par le président de l’Eglise des Assemblées de Dieu, Dr Michel Ouédraogo, pour qui, ce geste à l’endroit des femmes de la Brigade verte est une manière pour son organisation de lutter contre la maladie à coronavirus.

« Ces femmes sont exposées à beaucoup d’autres maladies que le COVID-19. Donc, nous avons pensé que nous pouvons apporter un encouragement au maire pour que ces femmes puissent disposer de matériel pour lutter contre cette maladie. Notre prière est que Dieu les protège pour qu’elles puissent mener à bien leur travail », a-t-il souligné.
Pour le maire de Ouagadougou, Pierre Armand Béouindé, c’est une satisfaction de voir les femmes dotées de matériel de lutte contre le COVID-19.

« Le soutien est tellement important parce que les femmes sont très exposées. Nous les voyons très tôt le matin en train de rendre notre ville propre », a-t-il déclaré. Il a traduit sa reconnaissance à Nathanaël Ouédraogo, membre de l’Eglise des Assemblées de Dieu par ailleurs, 3e adjoint au maire qui a été l’intermédiaire pour que les dames de la Brigade reçoivent ce don. Quant à la représentante des bénéficiaires Fatimata Sakandé, ce geste traduit l’importance du combat que les 3 000 femmes de la Brigade mènent pour la propreté de la ville de Ouagadougou.

Elle a remercié l’OCED pour ce geste à l’endroit de la Brigade verte dont la vulnérabilité face à la maladie à coronavirus ne fait pas de doute. En rappel, l’OCED a pour objectif de promouvoir le développement intégral de l’homme par des actions socio-économiques. Elle vise l’amélioration des conditions de vie des populations à travers la solidarité et le partage. La structure a huit domaines d’intervention parmi lesquels : la santé communautaire, la solidarité, le secours d’urgence, l’éducation, l’eau et l’assainissement et l’évangélisation. Elle est représentée dans 27 centres à travers le pays par des actions ponctuelles et périodiques envers 7 000 déplacés.

Paténéma Oumar OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.