Lutte contre le COVID-19 : La Banque Atlantique débourse 75 millions F CFA

Les 75 millions de francs CFA offerts par la Banque Atlantique visent à contribuer au financement du plan de riposte contre le COVID-19.

Dans le but de contribuer à la lutte contre la maladie à COVID-19, la Banque Atlantique a remis, le mercredi 15 avril 2020 à Ouagadougou, un don de 75 millions de francs CFA au ministère de la Santé. Le geste est composé, d’une part, d’une enveloppe financière de 45 millions de francs CFA et d’autre part, de matériel de laboratoire et d’équipements médicaux d’une valeur de 30 millions de francs CFA.

Entreprise citoyenne, la Banque Atlantique du Burkina Faso apporte son soutien à l’Etat burkinabè pour éradiquer la maladie à coronavirus. A cet effet, l’institution financière a remis une enveloppe financière de 45 millions de francs CFA au ministère de la Santé et du matériel de laboratoire et des équipements médicaux au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (CHUT) d’une valeur de 30 millions de francs CFA. Au total, la banque injecte 75 millions de francs CFA dans la lutte contre la pandémie.

« Dans le cadre de la contribution du groupe à la lutte contre la pandémie, une enveloppe financière de 750 millions de francs CFA a été débloquée pour tous les pays où la Banque Atlantique est implantée », a précisé le directeur général de la Banque Atlantique Burkina Faso, Mohamed Simporé. Il a ajouté que ce geste vise à répondre à l’appel du gouvernement pour le financement du plan de riposte.

Il a dit espérer que ce don puisse contribuer à éradiquer le mal et permettre la relance de l’économie. Le directeur de cabinet du ministre de la Santé, Emmanuel Sorgho, a remercié la Banque Atlantique pour sa solidarité. « Nous avons élaboré un plan de riposte d’environ 178 milliards de francs CFA dont le financement n’est pas encore bouclé et cette enveloppe est la bienvenue », a précisé Emmanuel Sorgho.

Pour sa part, le directeur général du CHUT, Alexandre Sanfo, a dit recevoir le don avec joie. A l’écouter, la banque a approché son établissement afin d’avoir ses besoins pour la prise en charge des malades du COVID-19. « Nous lui avons envoyé nos besoins et comme vous le voyez, elle nous apporte essentiellement du matériel de laboratoire et un certain nombre d’équipements qui vont nous permettre une prise en charge immédiate des patients. Nous avions une rupture de certains produits.

Heureusement, ce don va les combler et permettre la continuité dans la prise en charge », a laissé entendre Alexandre Sanfo. C’est pourquoi, il a appelé les éventuels donateurs à suivre l’exemple de la Banque Atlantique pour que les patients puissent bénéficier de meilleurs soins. « Le centre hospitalier a été réquisitionné depuis le 21 février. La prise en charge des malades du COVID-19 étant gratuite, ce qui fait que nous ne produisons plus de recettes », a précisé M. Sanfo. Filiale du groupe Banque centrale populaire (BCP), la Banque Atlantique est présente dans les huit pays de l’UEMOA et en Guinée.

Joseph HARO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.