Coronavirus au Burkina Faso: la Belgique injecte 460 millions FCFA dans la lutte

L’ambassade du royaume de Belgique Burkina Faso a, en partenariat avec l’agence belge de développement (Enabel), offert deux respirateurs au CHU de Tingandogo, le lundi 27 avril 2020, à Ouagadougou. Un don qui s’inscrit dans le cadre d’un appui global de 460 millions F CFA que le royaume apporte au pays des Hommes intègres dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

Face à l’urgence sanitaire inhérente au COVID-19, la Belgique a décidé la réorientation des fonds destinés à la santé de la reproduction pour venir en aide à huit pays partenaires au développement. Le Burkina Faso bénéficie à cet effet d’un soutien de 460 millions F CFA dans la riposte contre la pandémie sur une période de trois mois. Dans cette optique, l’ambassade du royaume de Belgique au pays des Hommes intègres, en partenariat avec l’agence belge de développement, a remis deux respirateurs au CHU de Tingandogo, le lundi 27 avril 2020, à Ouagadougou. Pour l’ambassadeur de Belgique, Lieven de la Marche, cet acte symbolique de remise de respirateurs comprend un vaste programme dans lequel 300 millions F CFA sont dédiés au secteur de la santé et 160 millions F CFA aux domaines de l’entrepreneuriat, de la sécurité et du renforcement des capacités. « Cet appui consistera, entre autres, en un renforcement des capacités des équipes d’interventions rapides et des points d’entrée. Il concernera également les mesures de prévention et de contrôle de l’infection dans les structures sanitaires et dans la communauté avec également le renforcement des capacités de diagnostic et de prise en charge des cas COVID-19 », a-t-il souligné. Quant au soutien à l’entrepreneuriat, c’est la région du Centre-Est, zone d’intervention d’Enabel, qui sera concernée. Il va s’agir de soutenir la production de masques, la vulgarisation et la distribution de matériel de protection local, adapté et accessible. « Nous allons également renforcer la capacité locale de production de désinfectants et promouvoir des technologies adaptées au lavage des mains sans contact et leur installation en grand nombre dans des sites publics », a indiqué le diplomate belge. Lieven de la Marche a laissé entendre qu’une collaboration est envisagée avec le laboratoire de développement du médicament de l’université Joseph-Ki-Zerbo pour le renforcement de la production nationale de désinfectants à base de solutions ou de gels hydroalcooliques. Par ailleurs, il est prévu la construction d’incinérateurs normés dans les centres de santé de la région du Centre-Est. Sur le plan sécuritaire, l’agence belge de développement entend accompagner les autorités dans la sensibilisation des forces de sécurité intérieure sur les attitudes et gestes à adopter face à la population dans l’exercice de leurs fonctions. Elles bénéficieront sur la même lancée de matériel de protection. Dans le volet du renforcement des capacités, le projet Enabel « Paas-panga » va remettre des supports d’impression 3D au ministère du développement numérique et des postes. Ces supports permettront de fournir aux services de santé, des outils médicaux de protection et de soins contre le COVID-19. « Il s’agit notamment de valves pour appareils respiratoires, des masques de protection pour le personnel soignant et des respirateurs artificiels pour suppléer à un éventuel manque », a déclaré l’ambassadeur. A l’occasion, M. de la Marche a rendu hommage au personnel soignant et toutes les personnes qui luttent contre la pandémie et sauvent des vies. La ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué, s’est réjouie de recevoir ce don de la Belgique qui vient apporter un plus dans la capacité du CHU en matière de prise en charge des malades. La Belgique, a-t-elle précisé, a été aux côtés du Burkina Faso aux premières heures de l’apparition de l’épidémie. « Ces respirateurs sont un accompagnement précieux pour la prise en charge des malades. Je réitère la gratitude du gouvernement burkinabè au peuple belge pour cette marque de solidarité », a soutenu Pr Lougué.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.