Education en période de crise: La radio scolaire réémet sur la 107.4 MHZ

Des enseignants en mode enregistrement des émissions.

Le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Stanislas Ouaro, a visité la radio scolaire, sise au lycée Bogodogo de Ouagadougou, le jeudi 23 avril 2020.

Pour pallier la fermeture des établissements scolaires dans certaines régions du Burkina et la suspension récente des activités pédagogiques du fait de COVID-19, le ministère en charge de l’éducation nationale entend assurer une grande présence auprès des enseignants et des élèves des zones les plus éloignées par une radio.

C’est ainsi que le ministre Stanislas Ouaro est allé constater de visu les installations de la radio scolaire, sise au lycée Bogodogo de Ouagadougou, le jeudi 23 avril dernier. « J’attache du prix au respect des règles déontologiques et je les exhorte à cultiver le professionnalisme et la qualité du travail bien fait », a déclaré le ministre Ouaro à l’intention du personnel de la radio.

Tout en les rassurant de sa disponibilité, il a invité les uns et les autres à une contribution pour une bonne animation de cet outil d’éducation.
Pour M. Marc Dikoudogo, le personnel au nombre de 11 travaille conséquemment pour relever le défi. Composée de deux studios d’enregistrement, d’une salle de traitement et de montage des émissions, la radio scolaire émettra sur la 107.4 MHZ.

A entendre le ministre, l’effectivité de l’enseignement à distance est le fruit de réflexions de méthodes innovantes de l’enseignement soutenues par les technologies modernes de la communication. « Nous allons mener des activités d’enseignement à distance par l’enregistrement des scripts traduits en langues nationales à destination des zones à forts défis sécuritaire et sanitaire », a expliqué Ouaro Stanislas.

Il a, par ailleurs, indiqué qu’en attendant l’aboutissement de l’intégration des programmes de toutes les classes y compris le préscolaire, pour l’instant sont concernées les classes d’examens (CM2, BEPC et la Terminale). « L’effectivité de l’enseignement à distance rentre en droite ligne dans le plan de riposte du COVID-19 entrepris par le gouvernement du Burkina Faso », a-t-il souligné.

Selon lui, cette méthode répond spécifiquement, entre autres, aux objectifs d’offrir un service éducatif au grand public, de contribuer à maintenir les enfants déscolarisés des zones à forts défis sécuritaires dans le processus d’enseignement-apprentissage, de contribuer à la formation continue et permanente des enseignants, d’informer et de distraire les enfants scolarisés et non scolarisés.

La radio scolaire a été mise en œuvre en 1969, avant d’être abandonnée à la rentrée d’octobre 1984. « Elle a été une expérimentation d’une nouvelle méthode d’enseignement du français, de la lecture et de l’écriture conçue par le Centre de linguistique appliquée de Dakar (CLAD) », a rappelé M. le ministre. Et d’ajouter que cette méthode utilisait la radio comme support d’enseignement.

Rémi ZOERINGRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.