Commerçants et déplacés internes de Kaya

Coris Bank International a offert vingt tonnes de vivres, composés de riz et niébé aux commerçants et personnes déplacées internes de la région du Centre-Nord, le jeudi 30 avril 2020 à Kaya.

La direction générale de Coris Bank International a entamé une série de remise de vivres aux Personnes déplacées internes (PDI), commerçants et acteurs du secteur informel de cinq localités des régions du Centre-Nord (Kaya et Kongoussi), du Sahel (Dori et Djibo) et de l’Est (Fada N’Gourma). Ces vivres, évalués à cent tonnes sont estimés à 35 millions de francs CFA, selon le chef d’agence de Coris Bank International de Kaya, Issiaka Sana. La remise officielle de la part des bénéficiaires de Kaya a eu lieu, le jeudi 30 avril 2020, en présence des autorités régionales du Centre-Nord. A écouter M. Sana, leur don composé de dix tonnes de riz et dix tonnes de niébé, est reparti, équitablement, entre les PDI, d’une part, les commerçants et acteurs du secteur informel, d’autre part. « Par ce geste citoyen, notre institution souhaite soutenir un tant soit peu les couches sociales les plus touchées par l’insécurité et la pandémie à coronavirus », a-t-il fait savoir. Cette série d’activités, a poursuivi le banquier, entre aussi dans le cadre de la responsabilité sociétale de sa structure. En termes de perspectives, Issiaka Sana a déclaré que d’autres actions seront menées dans la cité ‘’des cuirs et peaux’’, afin d’endiguer la pandémie à coronavirus. Tour à tour, chaque représentant des bénéficiaires a traduit sa reconnaissance à l’endroit de la donatrice. Le porte-parole des PDI, Idrissa Sawadogo, a souligné que ce geste est salvateur, en ce temps de jeûne. Il a également prié pour que la paix revienne au Burkina Faso, afin qu’elles regagnent leurs villages. Le président des commerçants du Sanmatenga, Moussa Zamtako, après avoir souhaité la prospérité de l’institution, a transmis la joie de ses collaborateurs qui sont dans le désarroi depuis la fermeture de leurs points de vente. Le directeur régional de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire (DRFSNFAH) du Centre-Nord, Yacouba Ouédraogo, a rassuré que ces vivres seront redistribués aux personnes nécessiteuses. « Lorsque nous recevons des dons au niveau des structures, dans les trois jours qui suivent, nous élaborons une clé de répartition en fonction du nombre des PDI et de leur population au niveau des différents sites d’accueil », a indiqué M. Ouédraogo.

Emil Abdoul Razak SEGDA
Segda9emil@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.