Enseignement supérieur: l’Etat subventionne des ordinateurs pour des étudiants

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maïga, a lancé officiellement, le programme ‘’Un étudiant, un ordinateur’’, le jeudi 30 avril 2020 à Ouagadougou.

L’Etat va subventionner les prix des ordinateurs à 60% pour les étudiants en année de Licence. Cette information a été confirmée par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maïga, lors de la cérémonie de lancement du programme ‘’ Un étudiant, un ordinateur’’, le jeudi 30 avril 2020 à Ouagadougou. Les étudiants pourront désormais s’offrir un ordinateur portable via la plateforme, « un guichet unique Campus Faso » en contractant un prêt au Fonds national de l’éducation et la recherche (FONER), au Centre national de l’information de l’orientation scolaire et professionnelle et des bourses (CIOSPB) pour les boursiers ou payer au comptant en utilisant Coris money. « Le gouvernement burkinabè a lancé à travers sa stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation, un processus de transformation et de développement de son système éducatif. Et, l’objectif de cette politique est d’améliorer la qualité des enseignements et des apprentissages et d’aligner le système éducatif du pays des Hommes intègres sur les standards internationaux », a déclaré le ministre en charge de l’enseignement supérieur. Il a précisé que c’est un engagement présidentiel. M. Maïga a, par ailleurs, indiqué que cette stratégie est déclinée dans le cadre du Projet d’appui à l’enseignement supérieur (PAES). Un plan qui bénéficie de l’assistance technique et financière de la Banque mondiale. L’Etat burkinabè entend subventionner 10 013 ordinateurs pour un montant d’environ 1 milliard 900 millions F CFA. Quant à son partenaire, la Banque mondiale, elle compte subventionner 8 000. Pour ce qui concerne les ordinateurs qui coûtent plus de 200 000 FCFA par exemple, a-t-il prévenu, l’allocation sera plafonnée à 100 000 F CFA. A l’écouter, un étudiant a droit qu’à un ordinateur portable. De son avis, les enseignants du ministère en charge de l’éducation et le personnel des universités pourront se procurer des machines à partir des facilités de paiements, car ces derniers ne sont pas bénéficiaires de la subvention.
Le ministre a rassuré que des moyens sont mis en œuvre pour régler la question de la connectivité. S’agissant de la reprise des cours au niveau des universités, le ministre Alkassoum Maïga a fait savoir qu’elle se fera de façon progressive en commençant par les étudiants en Master et Licence professionnelle. Avec le temps, a-t-il ajouté, les gros effectifs reprendront également les cours dans les amphithéâtres. « Les universités sont en train de se préparer sur les questions de la désinfection des salles et des bâtiments et la mise en place de dispositifs de lavage des mains et de solutions hydro-alcooliques », a-t-il rassuré.

Aziz CONGO
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.