« La nuit, toute l’Afrique noire danse … »

« La nuit, toute l’Afrique noire danse … » (extrait de l’inoubliable livre de lecture de l’Afrique coloniale : Mamadou et Bineta ; les … « autres » (pas au sens sartrien … ) n’ont pas compris, que la danse n’est pas toujours liée à la joie! nous avons des danses mortuaires où vous verrez de jeunes veuves suivre les pas, en versant de chaudes larmes …, tenues par les conventions sociales, ethniques. lci au Sud-Ouest, la percussion métallique au balafon caractérise le décès! il y a musique et musique et il ne faut pas faire feu de tout bois ! L’Afrique dit-on, c’est le rire, le chant, la danse, mais point trop n’en faut ! On a demandé aux artistes leurs contributions à la sensibilisation face à la pandémie qui n’épargne aucun continent. Déplorons des airs dansants, des reprises de succès genre « Pata pata ». Le regretté Bazoumana Sissoko qui a préféré l’exil au déshonneur aurait dit aujourd’hui : « aw ye na, nka doni fo owyé » Traduction’: approchez! Que je vous en dise un peu. Les Maliens (Bambara ?) ont une formule célèbre : « donkilimandi ! a korole kadi ». La chanson n’est pas bonne, c’est son sens qui est bon!…

Mounir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.