Lutte contre le COVID-19: fin de mission pour les médecins chinois

Arrivés à Ouagadougou le 16 avril dernier pour apporter leur soutien au personnel soignant burkinabè dans la lutte contre le COVID-19, les 12 experts chinois sont en fin de séjour. Ils ont quitté le Burkina Faso dans la soirée du jeudi 30 avril 2020 pour la Chine.

Après deux semaines « d’activités intenses » en compagnie de leurs collègues burkinabè dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, les 12 médecins chinois ont quitté Ouagadougou, le jeudi 30 avril 2020. Durant leur séjour, ils ont organisé une dizaine d’ateliers au profit du personnel soignant burkinabè sur le triage optimal des patients, le plan de traitement, les procédures des soins intensifs, les effets secondaires des médicaments, l’efficacité du test en laboratoire et la sécurité biologique … Pour la responsable de la mission médicale chinoise, Dr Liu Jun, les échanges ont été fructueux avec les experts burkinabè sur la riposte contre le COVID-19. « La prévention et le contrôle des infections, la prise en charge des patients et la capacité des laboratoires ont été, entre autres, abordés. Nous souhaitons que ce que nous avons apporté comme expertise puisse aider le peuple burkinabè à vaincre le plus vite la maladie », a souligné Dr Liu Jun. Elle a indiqué que la propagation est en train de baisser au Burkina Faso, mais qu’il faille toujours garder la vigilance. « Il faut continuer à observer les mesures barrières. C’est à ce prix que le peuple burkinabè pourra vaincre la pandémie », a-t-elle conseillé. Elle et ses collègues, a confié Dr Liu, ont été impressionnés par la chaleur de l’accueil et le sens de l’hospitalité que leur ont témoigné les Burkinabè pendant les deux semaines. L’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Li Jian, s’est réjoui que cette mission ait pu bien se passer.

Une coopération qui rayonne

Selon lui, le séjour des médecins chinois est le symbole d’une relation amicale et fraternelle entre les deux pays et qui va marquer le deuxième anniversaire du rétablissement de la coopération bilatérale. « Je suis satisfait du travail de cette équipe qui a contribué à perfectionner le système de prévention et de contrôle contre le COVID-19. Ils ont outillé les agents de santé qui travaillent au premier front dans la lutte contre la pandémie. Sous la forme d’un rapport, ils ont aussi consigné leur savoir-faire et leur professionnalisme pour mieux orienter la riposte contre la maladie », a soutenu Li Jian. Il a émis le vœu qu’avec les efforts conjugués de tous, que l’on vienne à bout de ce virus qui est « invisible mais pas invincible ». Le directeur de cabinet du président du Faso, Seydou Zagré, a, au nom du gouvernement burkinabè, exprimé la reconnaissance du peuple burkinabè aux médecins chinois. « Aux côtés des experts burkinabè, ils ont pu échanger sur la base de l’expérience de la Chine dans la gestion de la pandémie. C’est avec beaucoup de satisfaction qu’ils repartent chez eux. Leurs recommandations vont aider l’équipe burkinabè dans la gestion de la pandémie », a-t-il soutenu. Pour lui, cet élan de solidarité de la Chine permet au Burkina Faso d’envisager avec « sérénité » la lutte contre la maladie. Et d’appeler à la prudence parce que le coronavirus n’est pas encore vaincu.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.