Lutte contre le COVID-19: le soutien des présidents d’institutions

Les présidents d’institutions ont remis une enveloppe financière, le jeudi 30 avril 2020 à Ouagadougou, au ministère de la Santé, en vue de contribuer à la lutte contre la maladie à coronavirus au Burkina Faso.

Les présidents d’institutions du Burkina Faso ne veulent pas rester en marge de la lutte contre la maladie à coronavirus. C’est pourquoi, en réponse à l’appel à la solidarité, lancé contre le COVID-19 par le président du Faso, ils ont remis au ministère de la Santé une enveloppe financière, dont ils ont voulu taire le montant, le jeudi 30 avril 2020 à Ouagadougou. « Nous voulons, par ce geste, apporter notre soutien au gouvernement dans la lutte contre le COVID-19 et encourager les agents de la santé qui risquent leur vie dans cette bataille », a déclaré le porte-parole des donateurs, le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou. Pour barrer à la route à la propagation du virus, il appelé les Burkinabè au respect strict des mesures édictées par les autorités sanitaires. Le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Rémis Fulgance Dandjinou et son collègue en charge de la culture, Abdoul Karim Sango ont, au nom du ministre de la Santé, salué le geste des présidents d’institutions. Pour le ministre Dandjinou, ce don est le signe de la solidarité au pays des Hommes intègres. Il vient, selon lui, renforcer les efforts déjà consentis sur le terrain. Et de rassurer que pour une transparence dans la gestion des fonds, un compte existe au Trésor public où les contributions en espèces sont collectées. Il a indiqué que le point des collectes est régulièrement fait en conseil des ministres pour assurer la bonne gestion.

Monique OUEDRAOGO
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.