COVID-19: Du matériel de protection pour les pensionnaires de Compassion vie pour l’enfance

En réponse à la pandémie du COVID-19 et à ses conséquences, l’Association compassion vie pour l’enfance (ACVE) a ‘’volé’’ au secours des pensionnaires de son centre, en leur distribuant le samedi 2 mai 2020 à Ouagadougou, des vivres, des lave-mains, du savon et des bavettes.

 « Il y a des enfants qui n’arrivent pas à s’offrir, même un seul repas par jour.  Par la grâce de Dieu, nous avons pu bénéficier du soutien financier de notre partenaire privilégié qui est ‘’Sel France’’, avec l’appui de la Fondation du protestantisme, l’acquisition de vivres et de matériel de lavage de mains, au profit des enfants orphelins, démunis et défavorisés de notre centre ». C’est ce qu’a fait savoir le président de l’Association compassion vie pour l’enfance (ACVE), Pierre Nikièma, le samedi 2 mai 2020 à Ouagadougou, lors de la remise de dons aux 75 pensionnaires de sa structure. D’un montant global de 2 500 000 F CFA, le don est composé de 40 lave-mains, deux cartons de savon et deux tonnes de vivres. Pour le pasteur Nikièma, ce geste entre dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, qui vise à de soulager un tant soit peu, ces enfants et leurs familles. Michelle Nikièma, une pensionnaire du centre, s’est fait accompagner par sa mère Rosalie Nikièma, pour recevoir son sac de vivre et les autres dons. Dame Nikièma a exprimé toute sa satisfaction auprès du donateur. « C’est une immense joie qui m’anime et je ne peux que remercier le père Spirituel, pasteur Nikièma, qui n’est pas à son premier geste. Que Dieu lui tende toujours sa main, afin qu’il continue de soutenir nos enfants, dont il a la charge », a t-elle imploré. Cet acte de solidarité noble a été également salué respectivement par le représentant des enfants, Judicaël Kabré et le ‘’Koamb naaba’’ Tigré de l’arrondissement 3 de Ouagadougou. Ces derniers n’ont pas cessé de louer les œuvres utiles depuis plusieurs années de ce bienfaiteur de l’ACVE, à l’endroit des personnes défavorisées.

Le président de l’ACVE, pasteur Pierre Nikièma : « L’objectif du centre est de promouvoir l’éducation, orienter les orphelins et les jeunes filles mères en difficulté, sur le plan professionnel ».

Et le pasteur de noter que l’épitre de Jacques du chapitre 1 verset 27, dit que la religion ‘’pure et sans tache’’ devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions et à se préserver des souillures du monde. C’est suite à cette triste réalité à l’entendre, que l’ACVE, par son action a voulu : « Recueillir, nourrir, éduquer et former », tous ceux et celles qui se trouvent dans ces conditions et qui n’ont plus aucun droit, si ce n’est celui de souffrir. En effet, le centre offre depuis 2011, une cantine de deux repas par semaine à ces enfants, avec l’accompagnement de l’Association Sel France. Il a signifié qu’en 2018, Sel France a accompagné financièrement l’ACVE, pour l’acquisition des vivres pendant la période de soudure, pour venir en aide aux familles vulnérables. En 2019, elle a fait ce même geste pour soutenir les personnes déplacées. « Cette année, elle est revenue dans la lutte contre le coronavirus et nous ne pouvons que la remercier, avec la Fondation protestantisme, pour leurs générosités envers ces bénéficiaires au Burkina Faso », s’est réjoui le président Pierre Nikièma.

Afsétou SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.