Lutte contre le COVID-19 au Plateau central et au Centre-Nord : L’ONG APIL et ses partenaires contribuent à hauteur de 8 350 000 FCFA

Le coordonnateur général de l’ONG APIL, Abdoulaye Ouédraogo, remettant le chèque de 1 500 000 FCFA à Nana Fatoumata Benon/Yatassaye, présidente du CRGE du Plateau central et un chèque de 800 000 FCFA au maire de la commune de Ziniaré, Pascal Compaoré

Lutte contre le COVID-19 au Plateau central et au Centre-Nord
L’ONG APIL et ses partenaires contribuent à hauteur de 8 350 000 FCFA

L’ONG Action pour la promotion des initiatives locales (APIL) a procédé, lundi 4 et mardi 5 mai 2020 à Ziniaré, à des remises de chèques respectivement au Comité régional de gestion des épidémies du Plateau central et à la cellule communale de gestion de la crise COVID-19 de Ziniaré.

Dans le but d’apporter sa contribution à la lutte contre la pandémie du coronavirus dans sa zone d’intervention, l’ONG Action pour la promotion des initiatives locales (APIL) a lancé un appel auprès de ses partenaires financiers. Cet appel lui a permis de mobiliser des fonds auprès de ses partenaires financiers internationaux pour accompagner ses partenaires locaux.

C’est dans cette dynamique que le coordonnateur général de l’ONG APIL, Abdoulaye Ouédraogo, a procédé à la remise de leur contribution au Comité régional de gestion des épidémies (CRGE) du Plateau central, lundi 4 mai 2020. C’est un chèque d’un montant de
1 500 000 FCFA qui a été remis au comité régional pour accompagner la mise en œuvre de son plan régional de riposte.

Un geste bien apprécié à sa juste valeur par la gouverneure, Nana Fatoumata Benon/Yatassaye, présidente du CRGE. « L’ONG APIL n’est pas à son premier geste car en tant qu’actrice de développement, elle contribue à l’épanouissement des populations du Burkina Faso. Aussi, elle répond aux différentes sollicitations de services techniques de ses régions d’intervention.

Cette contribution financière vient à point nommé et permettra au comité régional de mettre en œuvre certaines activités de son plan régional de riposte dans ce contexte de rareté des ressources financières », a indiqué Mme Benon. Mardi 5 mai 2020, ce fut le tour de la cellule communale de gestion de la crise de COVID-19 de Ziniaré de recevoir son chèque d’une valeur de 800 000 FCFA.

« Pour que ce monstre soit dompté»

Avant la remise du chèque, le coordonnateur général de l’ONG APIL, Abdoulaye Ouédraogo, a laissé entendre : « Monsieur le maire, nous sommes venus ce matin au nom de l’ONG APIL et de ses partenaires pour saluer votre combat contre la propagation du COVID-19. Nous avions eu écho de cette pandémie sans savoir que notre pays sera touché jusqu’à ce que nous apprenions que notre chère commune a enregistré 5 cas positifs au COVID-19.

Nous avons alors lancé un appel auprès de nos partenaires pour mobiliser des ressources afin d’accompagner nos partenaires locaux dans la lutte. Nous sommes alors venus vous apporter notre modeste contribution afin de vous accompagner pour que ce monstre soit dompté dans votre commune». Ce geste a été bien accueilli par le maire de la commune, Pascal Compaoré qui a confié que « L’ONG APIL est un partenaire de la commune qui n’est pas à son premier geste.

C’est pourquoi, je salue une fois de plus ce geste de solidarité et d’accompagnement. Avec cette contribution financière, nous allons proposer aux membres de la cellule communale un certain nombre d’activités du plan communal de riposte à mettre en œuvre et nous aviserons ». «Suite à notre appel, nous avons pu mobiliser auprès de nos partenaires financiers, la somme de 8 350 000 FCFA. Nous avons donc décidé d’accompagner les comités régionaux du Plateau central et du Centre-Nord à hauteur de 1 500 000 FCFA chacun.

Pour la commune de Ziniaré qui a enregistré des cas et celle de Kaya qui accueille des déplacés internes, chaque commune recevra un soutien financier de 800 000 FCFA. Nous allons également accompagner des associations et nos producteurs des deux régions à hauteur de 1 500 000 FCFA pour mener des campagnes de sensibilisation.

Nous allons ensuite équiper les services techniques des deux régions à hauteur de 1 500 000 FCFA et enfin, apporter une contribution de 750 000 FCFA au Coronathon», a détaillé le coordonnateur général, Abdoulaye Ouédraogo. Les autres bénéficiaires du Centre-Nord recevront leurs contributions financières dans les prochains jours.

Abdias Cyprien SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.