Reprise des cours à l’ISTIC : Dans le strict respect des mesures anti COVID-19

A travers ce cours par visioconférence, les étudiants peuvent interagir avec leur enseignant et camarades.

Les activités pédagogiques ont repris, le 11 mai 2020, à l‘Institut des sciences et techniques de l’information et de communication (ISTIC). Le mardi 12 mai 2020, ce sont les étudiants en 2e année de Communication qui ont repris avec un cours par visioconférence.

Chaque étudiant en 2e année de Communication, qui arrivait cet après-midi du mardi 12 mai 2020 à l‘Institut des sciences et techniques de l’information et de communication (ISTIC), devait se désinfecter obligatoirement les chaussures devant la porte, dans une solution imbibée d’eau de javel.

Juste à l’entrée, un dispositif de lave-mains à pédale plus du gel hydroalcoolique avec deux paquets de mouchoirs déposés sur une table. Prise de température obligatoire et remise d’un cache-nez à chaque étudiant avant qu’il n’ait accès aux salles de classe. Le personnel administratif et les enseignants sont également tenus au strict respect de ces mesures barrières contre le COVID-19.

Pour une reprise sereine des activités pédagogiques, la direction générale de l’ISTIC a mis en place, un dispositif de réorganisation des cours, avec une programmation des étudiants en 2e année qui doivent soutenir des productions, des mémoires et des études de cas. Il y a également un système de salles interconnectées, en multiplex avec un équipement audiovisuel, permettant de réaliser un cours simultanément dans deux salles, en vue de réduire les effectifs.

Les étudiants, au nombre de 28, ont été subdivisés en deux groupes de 14. Les salles étant interconnectées, ils peuvent interagir en posant des questions à leurs camarades et leur enseignant, se trouvant dans l’autre salle. La salle informatique a, elle aussi, été réaménagée, afin de respecter la mesure de distanciation physique pendant les cours.

En plus de ces mesures, le directeur général de l’ISTIC, Zoumana Traoré, a indiqué que l‘institut envisage réaliser des plateformes qui pourront accueillir certains cours en ligne, et voir comment utiliser la logistique lors des sorties pédagogiques, pour permettre aux étudiants d’être en sécurité et d’assurer leur fin de formation en toute quiétude.

Le directeur général de l’ISTIC, Zoumana Traoré : « Il n’est pas question d’avoir une formation au rabais. Nous devons respecter toute la norme qualité et nous allons nous y mettre pour être efficace ».

A l’entendre, les étudiants en première année vont reprendre le 18 mai prochain et des espaces qui vont être remodulés selon l’évaluation faite par la direction de la formation initiale permettra de boucler l’année et d’aller vers les soutenances. « Les soutenances devaient pouvoir se réaliser en juin pour certains et en septembre pour d’autres groupes.

Nous aurons suffisamment le temps pour réaliser les modules. L’essentiel déjà pour ceux qui sortent est que nous puissions finir les modules programmés », a souhaité M. Traoré. Et d’ajouter que le calendrier des stages qui se faisait au mois de septembre sera revu pour une autre période, au regard du contexte sanitaire.

Nadège Remain, assistante en 2e année de Communication qui a apprécié les mesures barrières, a remercié la direction générale de l’ISTIC qui n’est pas en reste dans la lutte contre cette pandémie de COVID-19. « Tous les étudiants se posaient des questions de savoir comment ils allaient reprendre les cours. Mais dès que nous sommes arrivés à l’institut, nous avons été rassurés même si nous ne le sommes pas à 100% », s’est–elle réjouie.

Afsétou SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.