L’ex-ministre de la Défense, Jean Claude Bouda, à la MACO

Des bisbilles à la coordination du PADS ?
Dans ses pérégrinations, Kantigui a eu vent d’une affaire qui empiète sur le bon fonctionnement du Programme d’appui au développement sanitaire (PADS). En effet, le mandat du coordonnateur, Abdoul Karim Ouédraogo, étant arrivé à son terme le 6 mai 2020, un nouveau responsable a été nommé par arrêté du ministre de la Santé. Sauf que cette nomination, selon la source de Kantigui, n’aura pas suivi toutes les règles puisqu’à la fin du mandat du coordonnateur sortant, une notification devrait lui être adressée. Cette situation aurait amené une partie des Partenaires techniques et financiers (PTF) à exiger le respect strict des textes. Selon une autre source contactée par Kantigui au sein du ministère de la Santé, aucun partenaire ne s’est opposé à cette nomination. « Les partenaires voulaient faire des réformes du projet. Le fait que ces réformes sont envisagées ne peuvent pas empêcher de nommer un nouveau coordonnateur », a fait savoir cette source.

L’ex-ministre de la Défense, Jean Claude Bouda, à la MACO
Kantigui a ouï dire que l’ex-ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda, a été déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), hier mardi 26 mai 2020. « Je tiens à informer l’opinion publique que suite à une plainte du REN-LAC, je me suis mis à la disposition de la justice afin que la vérité soit manifestée dans les affaires…

Lire l’article sur Sidwaya numérique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.