Révision du fichier électoral : 493 639 nouveaux inscrits attendus dans le Sanmatenga

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, a procédé, le samedi 23 mai 2020 à Kaya, au lancement officiel de l’enrôlement sur les listes électorales dans la province du Sanmatenga.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) attend 493 639 nouveaux inscrits sur les listes électorales dans la province du Sanmatenga. L’enrôlement de ces nouveaux électeurs pour la période du 23 mai au 1er juin 2020, a été officiellement lancé le samedi dernier à Kaya par le président de la CENI, Newton Ahmed Barry. A l’entendre, 357 emplacements (sur 550 prévus) ont été mis en place à travers la circonscription électorale avec une capacité de 32 personnes en moyenne par jour et par emplacement. Pour des raisons de sécurité, 193 emplacements ne sont pas accessibles. En effet, si les communes de Pensa et de Pissila seront partiellement couverte, celles de Dablo, Barsalogho et Namissiguima ne sont pas concernées par cette opération d’enrôlement. Newton Ahmed Barry a nourri cependant l’espoir qu’un dispositif soit mis en place afin de permettre à la CENI de prendre en compte tous les citoyens du Burkina Faso.

La cérémonie de lancement a été l’occasion pour le président de la CENI, d’appeler les acteurs locaux notamment les responsables politiques, à « une réelle » implication pour faire de cet enrôlement une réussite. Pour lui, cette cérémonie, malgré le contexte de la COVID-19 se veut une interpellation aux citoyens que la reprise de la révision du fichier électoral par son institution est effective.

« Des mesures-barrières à la maladie à coronavirus sont prises à chaque emplacement », a rassuré le commissaire de la zone Est, Benoît Ilboudo.
Pour donner l’exemple de civisme, le gouverneur de la région du Centre-Nord, Casimir Segueda a été le premier à se faire enrôler par le président de la CENI. Casimir Segueda a reçu immédiatement sa carte d’électeur des mains du président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Simon Compaoré, en présence des députés Sayouba Ouédraogo du MPP et Rasmané Daniel Sawadogo du CDP et du ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo.

Le Sanmatenga fait partie des huit provinces de la zone Est composée des provinces de la Komandjari, la Kompienga, la Tapoa, la Gnagna, le Kourittenga, le Ganzourgou et le Bazèga. Selon les statistiques de la CENI, un potentiel de 1 169 081 personnes de plus de 18 ans dont 57% de femmes est attendu dans cette zone. A la date du 23 mai 2020, 675 451 personnes dont 52% de femmes ont déjà été enrôlées. Aux élections couplées de 2015, la circonscription électorale du Sanmatenga comptait 197 775 inscrits. La commune de Kaya comptait le plus d’inscrits avec 47 621 personnes. Elle est suivie de Pissila, Boussouma et Barsalogho avec respectivement 27 117, 25 570 et 22 173 inscrits.

Augustin Irwaya OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.