Conseil national de sécurité alimentaire : 10 000 tonnes de céréales offertes aux personnes vulnérables

Le Conseil national de sécurité alimentaire (CNSA) a offert 10 000 tonnes de céréales au gouvernement en guise de soutien aux personnes vulnérables, particulièrement les déplacés internes et les victimes de la COVID-19, le jeudi 28 mai 2020 à Ouagadougou.

Le contexte sécuritaire et sanitaire du Burkina Faso n’est pas sans conséquence sur les différents secteurs socioéconomiques. En effet, l’aggravation de la situation sécuritaire nationale a occasionné de nombreux déplacés internes. Selon les résultats des analyses produites par le dispositif national de sécurité alimentaire à travers l’outil-cadre harmonisé, 136 175 personnes seront en situation d’urgence alimentaire dès le mois de juin 2020.

En plus, la pandémie de la COVID-19 impacte considérablement tous les domaines socioéconomiques. Face à cette situation, le comité restreint du Conseil national de sécurité alimentaire (CNSA) s’est réuni le 29 avril 2020 et a décidé d’accompagner le gouvernement dans la prise en charge alimentaire des populations vulnérables. C’est dans ce cadre que le CNSA a offert 10 000 tonnes de céréales au gouvernement au profit des personnes vulnérables, particulièrement les déplacés internes et les victimes de la COVID-19, le jeudi 28 mai 2020 à Ouagadougou. Estimé à une valeur d’environ 2,5 milliards F CFA, le don est composé de 8 254 tonnes de maïs, de 1 246 tonnes de sorgho et de 500 tonnes de mil.

D’une importance capitale

De l’avis du directeur de cabinet du ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Delwendé Pierre Anselme Nikiéma, ce don est d’une importance capitale et est à saluer à sa juste valeur. « Ce don vient soulager les personnes déplacées et celles victimes de la pandémie de la COVID-19 », a-t-il soutenu. Pour ce qui concerne la répartition des céréales aux bénéficiaires, le directeur de cabinet du ministère de la Femme a indiqué que c’est le dispositif existant qui va s’en occuper.

Par ailleurs, le coprésident du CNSA et représentant de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Dauda Sau, a souligné que cette action émane de la volonté d’atténuer la souffrance des populations vulnérables et de contribuer à l’amélioration de leur situation nutritionnelle. En sus, il a informé que les céréales remises ont été mobilisées par les différents partenaires techniques et financiers qui accompagnent le gouvernement dans le domaine de la sécurité alimentaire et d’aide aux personnes vulnérables. Selon le coprésident du CNSA, l’insécurité a entraîné un important flux de populations dont 848 329 personnes à la date du 25 mars 2020. Elle a également pour corollaire l’accroissement du nombre d’enfants victimes de la malnutrition aiguë et modérée du fait de l’arrêt des activités courantes de gestion de celle-ci à la suite de l’insécurité et de la COVID-19.

Clauris SANA
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.