Mouvement « Célébrons le 8-Mars autrement »

Le mouvement « Célébrons le 8-Mars autrement » a fait le bilan de sa collecte de dons au profit des déplacés internes, le vendredi 29 mai 2020 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse.

Lancé le 6 février 2020 pour venir en aide aux déplacés internes, le mouvement « Célébrons le 8-Mars autrement » a reçu un écho favorable auprès des Burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur, de l’avis des initiateurs. « A la date du 27 mai 2020, nous avons collecté des dons en espèces d’un montant de 16 512 390 F CFA. Les dons en nature sont composés de divers produits alimentaires et matériels, de 800 sacs de vêtements, des chaussures, des couvertures, des nattes, de la vaisselle entre autres », a annoncé la présidente du mouvement, Rita Sawadogo. Pour elle, il est de leur devoir de faire le bilan des activités de collecte de dons en nature et en espèces, par devoir de transparence et de redevabilité. Elle a indiqué que la collecte s’est effectuée à partir de Orange money, Mobicash et Coris money, des dons directs et la vente de tiquets confectionnés pour la circonstance. A entendre Mme Sawadogo, la somme collectée a servi à acheter des vivres et autres provisions sur décision du comité afin de faciliter la distribution. « Nous avons acheté, entre autres, 22 tonnes de farine de maïs, 5 tonnes de semoule de maïs, 2 tonnes de sucre, 50 cartons d’huile », a déclaré Mme Sawadogo. Le comité a décidé de répartir les dons en fonction des statistiques récentes publiées par le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) sur l’installation des déplacés internes dans les régions, a-t-elle ajouté. La présidente s’est dit satisfaite des résultats. « Certes, nous sommes loin de notre projection numéraire de 11 millions F CFA. Mais, nous sommes très satisfaits de l’élan de solidarité manifesté à notre appel. Le plus important pour nous, au-delà des dons collectés, reste la grande mobilisation autour de l’idée de célébrer le 8-Mars autrement », s’est réjouie la présidente. Mme Sawadogo a remercié tous les donateurs avant de s’excuser sur le rendez-vous manqué. « La fin de la collecte des dons qui était prévue pour le 31 mars a été modifiée pour cause de la COVID-19 », a-t-elle expliqué. Quelle sera l’avenir du mouvement ? La présidente de répondre que la collecte se poursuit. Le mouvement aussi va se poursuivre, mais avec d’autre thèmes à l’appui, en fonction des préoccupations des femmes. Elle a précisé qu’au regard de la situation sécuritaire, le comité a convenu de solliciter l’OCADES pour la réception et l’acheminement des dons. La représentante de cette organisation, Rita Zoungrana, a remercié le comité pour la confiance placée en leur réseau et a rassuré que les dons seront remis à qui de droit.

Monique OUEDRAOGO
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.