Initiative régionale de développement intégré du Plateau central : Le projet soumis à l’appréciation des services techniques

A la cérémonie d’ouverture des travaux, Mme la gouverneure de la région, Nana Fatoumata Benon/Yatassaye était assistée du Président du Conseil régional (gauche) et du Consultant Gilbert Guigma

Le Conseil régional du Plateau central a organisé, vendredi 29 mai 2020 à Ziniaré, un atelier régional avec les services techniques. L’Objectif était de présenter le projet dénommé « Initiative régionale de développement intégré du Plateau central » afin de recueillir des observations pour la finalisation dudit document de projet.

En optant pour la décentralisation comme mode de gestion du territoire au Burkina Faso, les collectivités territoriales ont pour mission essentielle de promouvoir le développement local. C’est dans cette dynamique que le Conseil régional du Plateau central a organisé, en septembre 2018, le forum régional des forces vives en vue de réfléchir aux stratégies et actions à mettre en œuvre pour impulser le développement socioéconomique, culturel et touristique de la région. Le thème de ce forum a porté sur : «Problématique de développement de la région du Plateau central : quelle synergie d’actions des filles et fils pour relever les défis ?».

A l’issue des travaux de ce forum régional, 34 projets prioritaires ont été identifiés en vue d’élaborer un programme d’urgence de développement qui fera de la région du Plateau central, un modèle en matière de développement au Burkina Faso. Le processus enclenché depuis ces deux années, avec l’appui des consultants et des personnes de ressources, a abouti à l’élaboration d’un projet dénommé « Initiative régionale de développement intégré du Plateau central (IRDI-PCL) ».

C’est pour recueillir les avis, les observations, les suggestions et recommandations des services techniques que ce document de projet a été soumis à leur appréciation à travers cet atelier, le vendredi 29 mai 2020 à Ziniaré. «Notre région dispose d’importantes potentialités dont la mise en valeur, à travers une intensification de programmes et projets de développement qui pourrait contribuer, un tant soit peu, à lui donner une économie plus prospère.

C’est dans cette dynamique que le Conseil régional a bien voulu cette initiative dont la concrétisation apportera une plus-value à l’économie de notre région», a justifié, le Président du Conseil régional, Edmond Zida. Cette démarche du Conseil régional a été saluée à sa juste valeur par Mme la gouverneure de la région, Nana Fatoumata Benon/Yatassaye.

« La situation économique de la région du Plateau central est peu reluisante. Le taux de pauvreté est de 45,4%, ce qui est au-dessus de la moyenne nationale qui est de 40,1%. Cette situation nous interpelle tous et nous devons travailler à trouver des solutions durables pour y remédier et apporter à notre région un développement radieux», a soutenu Mme Benon.

Dans sa présentation, le Consultant Gilbert Guigma a précisé que le projet consiste en une relance du développement régional fondée sur l’encadrement et l’animation du monde rural avec pour objectifs: l’intensification des exploitations familiales rurales, à savoir l’agriculture familiale, l’élevage familial et l’artisanat familial, la promotion des petites et moyennes unités de transformation des produits locaux, l’amélioration des revenus des ménages ruraux notamment ceux vivant dans l’extrême pauvreté.

Cette Initiative régionale de développement du Plateau central comporte un programme et deux projets que sont : un programme de développement de l’économie familiale rurale, un projet de développement de l’embouche bovine, porcine et de petits ruminants et un projet de mise en place des unités de transformation et de conservation des produits agricoles et d’élevage. Ils sont respectivement estimés à 40 797 749 500 FCFA, 3 036 070 000 FCFA et 14 856 000 000 FCFA.

Pour la coordination, la gestion et les appuis institutionnels, le coût est estimé à 9 229 564 860 FCFA. Le coût global du Projet IRDI-PCL est de 67 919 384 360 FCFA et sera mis en œuvre sur la période 2021-2025. La dimension-genre est respectée dans ce projet, car une place importante est accordée aux couches jeunes et femmes. Le document de projet a été examiné par les services techniques qui ont fait des observations sur la forme et le fond, des suggestions et formulé des recommandations.

La recommandation forte a été de reformuler l’initiative en un seul document de projet avant sa validation. Après sa validation, le projet sera présenté aux forces vives pour appropriation et aux partenaires financiers pour recherche de financements. « Je sais compter sur l’accompagnement de tous pour faire de ce projet une réalité, une véritable aubaine qui impactera positivement les conditions de vie des populations et faire du Plateau central, la destination à ne pas manquer », a laissé entendre le Président du Conseil régional, Edmond Zida.

Abdias Cyprien SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.