Lutte contre le terrorisme et la COVID-19 : La Fondation KIMI contribue pour 200 millions F CFA

La présidente de la Fondation KIMI, Sika Kaboré, Première dame remettant le chèque de 100 millions F CFA au ministre d’Etat en charge de la défense nationale, Shériff Sy (gauche).

La Fondation KIMI a offert un chèque de 100 millions F CFA au ministère en charge de la défense et du matériel de protection contre la COVID-19 du même montant au ministère de la Santé. C’est la présidente de la structure, Sika Kaboré qui a remis les dons aux différents bénéficiaires, le jeudi 4 juin 2020, au siège de la structure à Ouagadougou.

Depuis 2015, le Burkina Faso subit des attaques terroristes. A ces victimes s’ajoute la pandémie de la COVID-19 que subit le pays, depuis mars 2020. Pour appuyer les acteurs de lutte sur ces deux fronts, notamment les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les agents de santé, la Fondation KIMI a fait un don aux deux ministères de tutelle, le vendredi 4 juin 2020 à son siège à Ouagadougou. Il s’agit du matériel de protection contre la COVID-19 au profit des personnels soignants.

D’une valeur de 100 millions F CFA, cet équipement est reparti entre les CHU de Yalgado, Bogododgo, Tengandogo, de la pédiatrie Charles-De- Gaulle et de Bobo-Dioulasso. Les CSPS de la direction régionale du Centre ont aussi reçu un lot. Après le secteur de la santé, la Fondation a également remis un chèque de 100 millions FCFA au ministère en charge de la défense nationale. L’objectif de ces dons, selon la présidente de la Fondation, Sika Kaboré, épouse du chef de l’Etat, est de permettre au personnel-soignant de continuer à offrir des soins en toute sécurité aux malades de la COVID-19, d’une part, et, d’autre part, aux FDS qui font quotidiennement face aux attaques terroristes.

« Ce geste de générosité constitue certes, des symboles au regard des besoins de nos hôpitaux et des FDS. Mais, c’est du fond du cœur que la Fondation KIMI, ses membres et l’ensemble de ses partenaires ont tenu à témoigner leur solidarité à travers ces dons qu’ils vous prient de bien vouloir accepter », a dit Sika Kaboré. La ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué a remercié la Fondation pour toutes ses actions, surtout en termes de prévention et de soins.

A son tour, le directeur central de l’intendance militaire, le colonel–major, Jean-Baptiste Parkouda, a salué la donatrice pour son grand geste en faveur des forces armées nationales. Les porte-parole des bénéficiaires ont rassuré la fondation KIMI de la bonne utilisataion des différents dons. « L’argent ira prioritairement aux victimes des attaques terrorisme et à leurs familles », a soutenu le colonel-major Parkouda.

Mariam OUEDRAOGO
mesmira14@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.