Présumées malversations : l’opposition demande la démission du maire de Ouagadougou

Le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) au Burkina Faso, a animé son hebdomadaire point de presse, le mardi 16 juin 2020 à Ouagadougou, sur plusieurs sujets d’intérêt national.

L’opposition politique burkinabè s’indigne face aux « tentatives de fraude » dans la région du Plateau central lors de l’enrôlement des électeurs. Cette information a été l’un des points sur lequel le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) burkinabè s’est penché, au cours de son traditionnel point de presse, le mardi 16 juin 2020 à Ouagadougou. Pour le président du Rassemblement des écologistes du Burkina Faso, Adama Séré et le 4e vice-président de l’UPC, Amadou Diemdioda Dicko, qui ont coanimé la conférence, ces suspicions de fraude sont « extrêmement graves », car, elles sont de nature à entamer la crédibilité du processus électoral. C’est pourquoi, de l’avis de M. Dicko, l’opposition politique a invité la justice à faire toute la lumière sur le dossier et à condamner les coupables conformément aux textes en vigueur.

« Des faits similaires se sont également déroulés à Boussé », a-t-il révélé. Réagissant aux résultats du « Présimètre » rendus public par le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) le 11 juin 2020, les conférenciers ont estimé que la note de 4,53/10 attribuée au président Roch Marc Christian Kaboré ne reflète pas la réalité de sa gouvernance. « Roch Kaboré mérite la note de 2/10 », a tranché Adama Séré. En ce qui concerne « les sérieux soupçons de corruption » qui pèsent sur le maire de Ouagadougou, Arman Pierre Béouindé, l’opposition politique a dit suivre de près le dossier. Encourageant les juges commis à cette affaire, les animateurs du point de presse ont souhaité que cette « opération mains propres » se poursuive afin que toute la vérité soit dite pour une gestion vertueuse des affaires de l’Etat. « L’opposition a demandé à M. Beouindé de rendre immédiatement sa démission et de se mettre à la disposition de la justice », a lâché Amadou Diemdioda Dicko.

 

Soumaïla BONKOUNGOU

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.