Caisse nationale d’assurance maladie universelle

La Caisse nationale d’assurance maladie universelle a lancé, le mercredi 17 juin 2020 à Ouagadougou, une campagne de communication et de sensibilisation sur la COVID-19. A l’occasion, elle a remis du matériel au Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS).

La Caisse nationale d’assurance maladie universelle (CNAMU) compte apporter sa contribution à la lutte contre la propagation de la maladie à coronavirus. C’est pourquoi, elle a lancé, le mercredi 17 juin 2020, sa campagne audiovisuelle de communication et de sensibilisation sur la COVID-19 qui touchera principalement ses régions d’intervention notamment la Boucle du Mouhoun, les Hauts-Bassins, le Nord et le Centre. Pour cette communication, la CNAMU a produit des capsules-vidéos, audios et des affiches pour lutter contre la stigmatisation des malades de la COVID-19. «Des témoignages de malades guéris ont été recueillis. Ils regrettent tous la stigmatisation dont ils sont victimes dans leur famille, dans leur cadre de travail », a laissé entendre le directeur général (DG) de la CNAMU, Dr Yves Justin Kinda.
Pour l’occasion, la caisse a remis du matériel de protection composé de 35 systèmes améliorés de lave-mains à pédale, de 16 cartons de gel hydroalcoolique et de 3 500 masques. D’un montant de 10 millions F CFA, ce don est principalement destiné aux quatre régions dans lesquelles, l’assurance maladie a un programme de prise en charge des indigents. Pour le DG, cette action s’inscrit dans le cadre d’un soutien au CORUS. « Depuis plus d’un mois, le Burkina n’a plus enregistré un seul cas de décès lié au coronavirus. C’est pour dire qu’un travail a été abattu », s’est-il réjoui. Ce geste, a-t-il indiqué, est une invite à rester vigilant, car la maladie n’est pas encore finie. « On a l’impression que la COVID-19 est derrière nous. Une chose qui n’est pas vraie. Bientôt, on parlera de l’ouverture des frontières avec la levée de certaines mesures contraignantes. C’est dans ce cadre, que nous apportons notre appui au CORUS en terme communication », a justifié M. Kinda.
Quant au directeur du CORUS, Dr Brice Bicaba, il a traduit sa reconnaissance à la CNAMU pour ce soutien en réponse aux efforts faits dans la lutte contre la COVID-19. « Actuellement, le nombre de cas d’incidents a diminué, mais la maladie est toujours là », a-t-il prévenu. C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, les mesures de prévention doivent être maintenues comme le lavage des mains. « Le soutien de la CNAMU vient à point nommé parce que cela va nous permettre de poursuivre dans le sens de la lutte. Un engagement de tout un chacun est nécessaire pour venir à bout de la COVID au Burkina Faso », conclu Dr Bicaba.

Adama SEDGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.