Don de sang: la LONAB se saigne pour sauver des vies

La Loterie nationale du Burkina (LONAB), en collaboration avec l’Association « S.O.S sang », a organisé une opération de don de sang, le mercredi 17 juin 2020, à Ouagadougou.

La Loterie nationale du Burkina (LONAB) veut contribuer à sauver des vies dans les centres de santé. A cet effet, la Nationale des jeux du hasard, en collaboration avec l’Association « S.O.S sang », a organisé une opération de don de sang, le mercredi 17 juin 2020, à Ouagadougou. Cette opération fait suite à la demande de l’Association « S.O.S sang » pour faire face au besoin du précieux liquide. « Face au besoin de sang permanent, nous ne pouvons que répondre favorablement pour sauver des vies humaines », a fait savoir le Directeur général (DG) de la LONAB, Simon Tarnagda. Pour le succès de l’opération, un travail de sensibilisation a été fait à l’endroit du personnel pour l’inciter à donner son sang, a-t-il ajouté. Pour la directrice de la communication de la Loterie nationale, Thérèse Nabaloum, cette collecte de sang entre en droite ligne avec la mission de la LONAB qui est d’accompagner l’Etat pour la réalisation du bien-être de la population. « Le manque de sang constitue un handicap pour les soins de santé dans les hôpitaux. La LONAB en tant qu’entreprise citoyenne a décidé de contribuer à la collecte de sang afin de
sauver des vies », a-t-elle précisé. Mais au-delà du cadre institutionnel, donner son sang est un service qu’on rend à soi-même car, on peut être dans un besoin de sang un jour, a insisté Madame Nabaloum. Depuis 2014, Brahima Millogo, agent à la direction des marchés et des approvisionnements, ne rate jamais l’occasion de donner son sang dans le cadre de cette collaboration entre la LONAB et l’Association « S.O.S sang ». Pour la sixième fois, il est présent avec le même engagement. « La principale motivation, c’est l’amour du prochain car en donnant mon sang, je contribue à sauver des vies », a-t-il confié. A l’occasion, il a invité les uns et les autres à se départir des préjugés et à donner leur sang. Pour le premier responsable de « S.O.S sang », Jean Bosco Zoundi, cette collecte de sang vise à faire face à la forte demande de sang à une période où les principaux donneurs, les élèves, sont en vacances. Cette opération qui se déroule simultanément dans les différentes agences de la LONAB, a-t-il ajouté, marque le point de départ de la collecte du sang dans les administrations publiques et privées du Burkina Faso en vue de pallier le manque de sang dans les hôpitaux.

Mahamadi SEBOGO
Windmad76@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.