COVID-19: la Chambre des mines au secours des laboratoires de diagnostic

Dans le cadre de sa contribution à la lutte contre la maladie à coronavirus, la Chambre des mines du Burkina (CMB) a apporté un appui financier de 10 millions de francs CFA aux laboratoires de diagnostic de la COVID-19, le jeudi 18 juin 2020, à Ouagadougou.

La Chambre des mines du Burkina (CMB) veut jouer sa partition dans la croisade contre la COVID-19, engagée par le gouvernement burkinabè. Dans cette optique, elle a remis un chèque de 10 millions de francs CFA aux laboratoires du ministère de la Santé qui interviennent dans le diagnostic de la maladie à coronavirus, le jeudi 18 juin 2020, à Ouagadougou.
« Cet appui symbolique et ciblé pour les laboratoires de diagnostic de la COVID-19 vise à leur permettre d’acquérir du matériel afin de contribuer efficacement à la lutte contre la maladie à coronavirus », a indiqué le directeur exécutif de la CMB, Toussaint Bamouni.
Ce choix porté sur les labos traduit l’admiration de la Chambre des mines pour le travail, certes, dans l’ombre mais combien important, que ces structures abattent pour endiguer la propagation de la pandémie, a-t-il précisé.
Le représentant du ministre de la Santé, Dr Narcisse Naré, a salué le constant engagement de la CMB aux côtés du gouvernement dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19.

Décentraliser le diagnostic

« La Chambre des mines avait déjà apporté un appui de 200 millions de francs CFA au ministère de la Santé et qui a permis de renforcer la lutte contre la pandémie. Aujourd’hui, elle apporte encore un appui inestimable aux laboratoires qui vient à point nommé. Car, avec l’ouverture en perspective des frontières, les laboratoires auront une lourde tâche », a souligné le chargé de mission Naré.
Avec cette aide financière, les laboratoires, qui sont un maillon essentiel dans la chaîne de soins, verront leurs capacités se renforcer à travers l’acquisition du matériel complémentaire, a indiqué le représentant du sous-groupe thématique laboratoires de diagnostic, Dr Charles Sawadogo. L’appui des miniers va également contribuer à décentraliser les opérations de diagnostic au niveau régional.
« Ce don va nous permettre de mettre en œuvre notre plan d’extension des diagnostics de la COVID-19 au niveau de certains laboratoires des régions », a confié M. Sawadogo.
Le directeur exécutif de la CMB a profité de la tribune pour exprimer la reconnaissance de sa structure au ministère de la Santé dont l’accompagnement a permis aux sociétés minières de faire face à la maladie à coronavirus. M. Bamouni a souhaité voir se renforcer cette collaboration entre le département en charge de la santé et la Chambre des mines afin de permettre d’éradiquer la maladie à coronavirus sur les sites miniers et partout au Burkina Faso.

Mahamadi SEBOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.